MENU
Accueil
Le bulletin scolaire de... Cardi B
Écouter le direct
Le bulletin scolaire de... Cardi B
Le bulletin scolaire de... Cardi B ©Radio France

Le bulletin scolaire de... Cardi B

Et si les nouvelles têtes du rap américain était les élèves d'une école ? Que seraient leurs résultats dans leurs différentes matières ? Que dirait leur conseil de classe sur leurs performances ? Voici le bulletin de notes de Cardi B.

Pseudo : Cardi B

Vrai nom  : Belcalis Almanzar

Âge : 25

Adresse  : Bronx, New York

Affiliation : Aucune

Label  : Atlantic Quality Control

Signes distinctifs  : son look de diva caméléon, entre perruques, faux-ongles, tenue affriolante et poitrine refaite. Une apparence artificielle qui ne l'empêche pas de montrer ses moments au naturel sur Instagram.

Présentation générale

L'équipe pédagogique était d'abord dubitative sur cette élève débarquée dans l'établissement. Il faut dire que la réputation de Cardi B était de prime abord sulfureuse, avec ce cursus de strip-teaseuse passée par la télé-réalité, dans l'émission Love & Hip Hop: New York . Tout semblait manqué d'un réel sérieux scolaire pour cette new-yorkaise d'origine dominicaine et trinidadienne, star des réseaux sociaux grâce à sa faconde. D'autant que sa popularité immédiate dès son entrée dans les couloirs n'augurait pas d'un réel désir de résultats scolaires. Pourtant, après quelques premiers exercices satisfaisant, les deux volumes de Gangsta Bitch Music  et Underestimated: The Album , Cardi a achevé un tour de force. En réussissant à avoir la chanson n°1 des classements de l'école avec Bodak Yellow début septembre 2017, Cardi a créé l'exploit d'être la première élève depuis 1998 à avoir le devoir le plus plébiscité. Sollicitée par d'autres étudiants plus installées qu'elle pour travailler sur des exposés, comme G-Eazy ou la bande Migos de son copain Offset, les attentes étaient haute donc autour de Cardi et son premier grand oral, l'album Invasion of Privacy .

Géographie

12/20

S'il y a quelque chose de typiquement new-yorkais chez Cardi B, c'est sa diction, son accent et son attitude, qui renvoient immédiatement aux artères hispaniques du Bronx où elle a grandi. On a d'ailleurs pu la voir dans les parades du Dominican Day, célébration de la culture dominicaine à New York. En revanche, en termes d'image, ses clips la montrent dans des environnements relativement neutres (hormis ceux de Washpoppin  et Red Barz , déjà vieux), et elle cite assez peu de lieux typiques de sa ville dans ses morceaux.

Expression écrite

13/20

La force de Cardi B est d'avoir gardée le bagout avec lequel elle brillait dans les couloirs de l'école et la cours de récréation et de l'avoir traduit dans ses textes. Avec Bodak Yellow , elle a montré un talent pour les phrases courtes et immédiatement mémorables, notamment avec son« I don't dance now, I make money moves » . On sent chez Cardi B un certain héritage du rap new-yorkais, avec un sens de la punchline qui prête à sourire, comme dans Best Life , quand elle dit : « mec t'es une chatte et un rat, comme Tom et Jerry ». Invasion of Privacy  montre qu'elle est aussi capable d'écrire de réelles chansons. Be Careful  et Thru Your Phone  sont par exemple des exposés intelligents sur l'infidélité, dans lequel elle décrit comment les écarts de conduite de son compagnon la font douter d'elle-même.

Derrière ses moments de flambe, il y a toujours des micro-expressions d'ancienne pauvre qui montre qu'elle a conscience de son nouveau statut (« J'ai été fauchée toute ma vie, j'ai aucune idée de quoi faire de toutes ces liasses » ). Cardi B montre avec ses textes une franchise remarquable, en étant la fois diva et voisine de palier, comme si son maquillage et ses tenues exubérantes n'étaient pas portées pour cacher ses défauts, mais les assumer avec fierté. Il se dit qu'elle ne serait pas les seuls à écrire ses devoirs... Aidée ou non à la maison, elle montre dans son dernier examen qu'elle a plus à offrir que l'image de l'ancienne strip-teaseuse ambitieuse.

Expression orale

13/20

Avec son accent typiquement new-yorkais mélangé à des inflexions hispaniques, une voix légèrement rêche sans être désagréable à écouter, Cardi B a de premier abord un formidable naturel outil vocal. Une voix remarquable, aussi touchante sur les moments sensibles (Be Careful ) que les coups de pression (Bodak Yellow ). Elle fait résonner sa détermination dans Get Up 10  ou son couplet dans Motorsport  avec son intensité palpable dans l'interprétation. Sans avoir un flow particulièrement révolutionnaire ou inédit, Cardi montre une justesse dans ses placements tout au long de son premier album, passant d'une diction hachée à la Project Pat sur I Like It  à un débit plus new-yorkais sur Be Careful . Ce qui lui permet de balayer les critiques qui ne voyaient en elles qu'une photocopieuse depuis qu'elle avait repris les placements de son camarade de classe Kodak Black sur No Flockin' .

Musique

14/20

Pour enrober des accès de confiance et de motivation féministe, Cardi B choisit souvent des instrumentaux métallique, froid, quelque part entre la trap d'Atlanta, la drill de Chicago, et les tendances new-yorkaises de ces cinq dernières années (Bobby Shmurda, Don Q, etc.). Une direction efficace, mais souvent sans relief, sur ses mixtapes. Pour son premier grand oral Invasion of Privacy , elle a choisi de peaufiner les arrangements l'accompagnant. L'album épouse surtout l'esthétique du label Quality Control de son petit copain Offset, avec cette trap brumeuse qu'on entend dans Drip , Bodak Yellow , Money Bag , Bardier Cardi  ou I Do . Mais les rebonds de strip-club de Bickenhead , les vibrations latines de I Like It , et les moments plus feutrés de Be Careful , Best Life  et Thru Your Phone  permettent de varier les couleurs de l'ensemble. Il manque peut-être encore à Cardi la présence à ses côtés d'un producteur avec une personnalité marquée, J. White (Bodak Yellow ) étant pour le moment un producteur assez générique.

Chimie

0/20

Ni consommation, ni production, ni vente : les produits stupéfiants tiennent une place inexistante dans la musique de Cardi B. Sa seule drogue, c'est la tune et le succès. Elle sèche clairement les cours de chimie.

Stylisme

18/20

Arts plastiques

12/20

C'est une discipline dans laquelle Cardi n'a pas encore montré des efforts incroyables, sans pour autant rater ses examens. Certes, les clips de Bartier Cardi  et Bodak Yellow  sont chiadés et efficaces, et soulignent les progrès réalisés depuis Cheap Ass Weave . Ils fonctionnent d'avantage grâce au charisme de leur interprète qu'à de réelles bonnes idées en termes de réalisation.

Comportement

16/20

Cardi B a beau dégager une certaine arrogance, elle est pour le moment immaculée niveau comportement. Avec son histoire d'ancienne effeuilleuse victime de violences conjugales, elle est devenue une sorte d'icone, une figure du dépassement de soi et d'émancipation féminine. Lorsque son petit copain Offset s'est permis une remarque homophobe dans un morceau, elle l'a, d'après, rapidement repris de volée. Il est loin le temps où elle jetait sa chaussure en pleine gueule à une de ses collègues de télé-réalité. La seule zone d'ombre qui pourrait entacher sa bonne conduite dans les prochains mois concerne son rapport avec une des jeunes profs de l'école, son aînée new-yorkaise Nicki Minaj, avec laquelle il semble y avoir un début de conflit larvé. Mis à part quelques griefs exprimés par l'une et l'autre en interviews, et une concurrence souvent montée en épingle par les journaux scolaires, tout cela ressemble pour le moment à une guerre froide.

Algèbre

17/20

C'est une discipline dans laquelle Cardi B brille et prouve qu'elle sait user des additions et des multiplications. Côté réseaux sociaux, les chiffres suivent une courbe croissante. Ses vidéos sur YouTube accumulent plus de 644 millions de vues, concentrées surtout sur Bodak Yellow,  avec 525 millions de consultations. C'est grâce à ce clip que ses abonnements ont décollées de juin 2017 à avruil 2017 de 40.000 à plus 2,8 millions. Côté performances commerciales, ses rédactions Bodak Yellow  et Bartier Cardi  ont été couronnées de platine (avec plus de cinq millions de ventes et écoutes streaming accumulées chacune), complétées de deux autres prix décrochés grâce à des travaux communs, pour le remix de Finesse  de Bruno Mars (platine), et No Limit  de G-Eazy (idem). Invasion of Privacy  a profité de cette dynamique en étant certifié disque d'or dès sa première semaine de vente (500.000 ventes et écoutes en streaming accumulées).

Avis du conseil de classe

En étant déjà une figure populaire et influente avant même son arrivée dans l'école, Cardi B avait un profil à double tranchant, car les attentes autour d'elle était non-négligeable. Elle a su prouver en l'espace de deux ans que, derrière son insolence et ses bavardages continus, elle était une élève studieuse et travailleuse, usant de son image pour inspirer certains des ses camarades. Si son premier grand oral, Invasion of Privacy , manque par moment d'être à la hauteur de sa personnalité haute en couleur, elle a en tout cas éviter le hors sujet en suivant les points qui font sa force, entre confessions attachantes et attitude malicieuse. Le conseil de classe lui attribue ses compliments.

> Moyenne générale : 12,78/20

Crédit photo : Scott Dudelson / Getty Images

+ de Bulletin Scolaire sur Mouv'