MENU
Accueil
La fiche de perf' de Busta Rhymes
Écouter le direct
La fiche de perf de Busta Rhymes
La fiche de perf de Busta Rhymes ©Radio France

La fiche de perf' de Busta Rhymes

Mouv' vous propose désormais de passer au crible les performances d'un artiste qui a marqué le rap. On démarre cette nouvelle série avec l'inégalable Busta Rhymes.

Nom :  Trevor George Smith Jr.

Pseudo :  Busta Rhymes

Né le : 20 mai 1972  (45 ans)

Ville d'origine :  Brooklyn, New York

Nombre d'albums :  9

Titres :  5 disques de platine

Récompenses :  1 Billboard Award, 6 BET Awards, 1 Source Award, 1 Soul Train Award

Equipes :  Epic (actuelle), Cash Money, Universal Motown, Aftermath, J. Records, Elektra

Coéquipiers :  Leaders of The New School, Flipmode Squad, The Conglomerate

Record :  Avec un budget de plus de 2 millions de dollars, son clip What's It Gonna Be  avec Janet Jackson, et réalisé par Hype Williams, est l'un des plus chers de l'histoire.

Ecriture : 60%

Busta Rhymes est un rappeurfarfelu, à l'humour décalé, capable de faire passer ses histoires de baston pour un jeu de société, grâce à son écriture ludique. Sur "Put Your Hands Where My Eyes Could See  ", il développe des rimes en "io "  ou "us "  sur tout un couplet. Dans la grande tradition du rap new-yorkais, Busta est aussi un conteur talentueux, comme sur les deux parties de Things We Be Doin' For Money , racontant une histoire de règlement de compte, ou New York Shit , où il peint des scènes quotidiennes des coins de rue de la Grosse Pomme. Enfin,la grande lubie de Busta avant les années 2000, c'était la fin du monde.  Trois avant avec le funeste 11 septembre 2001, Busta avait même eu une vision prophétique sur le titre Against All Odds , en rappant "The type of nigga to crash my plane in your building in the name of Allah "  ("je suis le genre de gars à exploser mon avion contre votre building au nom d'Allah " ).

Flow : 95%

C'est la grande force de Busta Rhymes  : son flow caméléon. On connait ses pointes de vitesse pour traverser le terrain, comme sur les mythiques Gimme Some More  et Break Ya Neck , mais Busta est aussi redoutable dans les dribbles vocaux.  Sur Put Your Hands Where My Eyes Can See  ou Make It Clap , son débit se fond aux éléments rythmiques de l'instru. Sur What It Is , ses variations de placements rythmiques rebondissent encore plus que l'instru des Neptunes. Un flow qu'il agrémente régulièrement de gimmicks, comme ses hurlements bestiaux dans As I Come Back , ou d'ad-libs débiles, ponctuant ses phases (notamment des "Ah ! " , comme sur Everybody Rise ).

Voix : 90%

Puissante, autoritaire, profonde, la voix de Busta Rhymes est immédiatement reconnaissable.  A ses débuts, elle lui a permis de se faire remarquer grâce à ses élucubrations, sur des titres comme Woo Hah ! , le remix de Flava In Ya Ear  de Craig Mack, ou le Scenario  d'A Tribe Called Quest . Avec les années – et la mauvaise hygiène de vie du rappeur, entre alcool et joints – sa voix est devenue plus rocailleuse, aussi redoutable dans un registre murmuré (son single mielleux I Know What You Want  avec Mariah Carey ) que gueulard, comme sa prestation mémorable sur l'émeutier remix de Ante Up  de M.O.P. . Sur Touch It , il se permettait même d'alterner les deux.

Feats : 90%

On s'est amusé à compter : sur l'ensemble de sa carrière, Busta Rhymes a enregistré plus de 200 featurings, dont 52 singles . Busta est un véritable passeur décisif, qui, par son énergie et sa folie, a pris part à de nombreux hits. De Don't Cha  des Pussycat Dolls  à Look At Me Now  de Chris Brown  en passant par Victory  de Puff Daddy  : trois collaborations dans des registres différents qui montrent la polyvalence de Bus-a-Bus. Sans compter ses invitations sur des remix marquants, comme Get Low  de Lil Jon & The Eastside Boyz  ou Gimme The Light  de Sean Paul .

Choix des prods : 70%

Busta Rhymes a toujours cherché des instrumentaux décalés , en phase avec sa personnalité exubérante. Woo Hah!  reprenait une boucle jazz cartoonesque, il rappait sur le sample du générique de K2000  dans Turn It Up , ou sur celui de Psychose  dans Gimme Some More . Sur Legend Of The Fall Offs , Dr. Dre  l'a fait poser sur des bruits de pelle et un piano funeste. Surtout, Busta a souvent eu l'oreille fineen allant chercher des producteurs encore inconnus mais qui allaient peser les années suivantes, comme Scott Storch , Nottz , ou Just Blaze . Il piquait aussi chez Jay Dee  ses instrumentaux les plus étranges ou électroniques, comme Genesis , What Up  ou Make It Hurt . Une oreille cependant moins fine sur la fin  de sa carrière : ses derniers albums, Back On My Bullshit  et The Year of The Dragon , contiennent un grand lot de frappes en tribune et d'airballs .

Embrouilles : 30%

A force de parler de piétiner, frapper, culbuter, ratatiner ses opposants, il fallait bien que ça arrive : Busta a parfois glissé quelques tacles par derrière.  Ce fut notamment le cas lors du beef entre Shady Records  et Murder Inc. , quand Bus-a-Bus a profité du remix de Hail Mary  de 2Pac  par Eminem et 50 Cent , pour régler lui aussi ses comptes avec Ja Rule . Mais la plupart de ses problèmes de comportement ont eu lieu en dehors du terrain  : Busta a étépoursuivi une poignée de fois tout au long de sa carrière pour des histoires d'agression  et de coups de pression.

Leadership : 40%

Après la fin de l'aventure desLeaders of the New School , sur une dispute en pleine zone mixte, Busta a créé son nouveau crew, le Flipmode Squad . Le groupe était notamment composé de Rampage , son cousin, Rah Digga , probablement l'une des meilleures rappeuses de l'histoire du rap américain, ou encore Spliff Star , son fidèle sidekick. Le Flipmode a sorti un album plutôt correct en 1998, The Imperial . Mais les histoires de transfert de son général d'un label à un autre ont eu raison de son équipe, qui s'est dissoute au milieu des années 2000.  Busta a essayé de redevenir un meneur de jeu en créant The Conglomerate , qui a accueilli Reek Da Villain  ou O.T. Genasis  (CoCo , vous vous souvenez ?), mais cette nouvelle escouade n'a rien produit de probant.

Probabilité de poursuite de carrière : 40%

Entre #TwerkIt avec Nicki Minaj , Girlfriend  avec Vybz Kartel  et Tory Lanez , et Calm Down  avec Eminem , Busta Rhymes a enchaîné les retours ratés sur le terrain . Seul son ancien coach Q-Tip  lui a permis de retrouver de sa superbe le temps d'un excellent Thank You , ou grâce à ses apparitions sur le dernier album d'A Tribe Called Quest , Thank You 4 Your Service . Busta doit-il faire son jubilé ? Se contenter de matchs de gala ?

> Score général : 70/100

Crédit photo : New York Daily News Archive / Getty Ilmages