MENU
Accueil
Kendrick Lamar : comment va-t-il revenir ?
Écouter le direct
Kendrick Lamar à Buenos Aires le 31 mars 2019
Kendrick Lamar à Buenos Aires le 31 mars 2019 ©Getty

Kendrick Lamar : comment va-t-il revenir ?

C’est une vraie question qui se pose, et à laquelle on ne va pas vraiment répondre.

Mi-avril, un extrait de morceau inédit de Kendrick Lamar a fuité sur Internet et son public s’est logiquement affolé. D’une part parce que ça ressemble fort à un clash contre Big Sean, et que les attaques type "t’es juste connu grâce aux meufs avec qui tu sors"  c’est toujours un succès. Mais aussi parce qu’il faut dire que depuis How to pimp a butterfly (et, si on veut être exhaustif, la B.O de Black Panther qu’il a co-réalisée), on est dans le flou artistique quant à la suite.

Un petit rappel des faits s’impose. Isaiah Rashad, signé sur Top Dawg Entertainment, le label du rappeur, a déclaré en septembre avoir pu écouter des sons du prochain solo de Kendrick. Ensuite le boss de T.D.E a à précisé qu’aucun album n’était au programme pour le moment. Kendrick a plus tard donné une interview dans laquelle il explique qu’il travaille sur un "long format" sauf qu’il a précisé que ce n’était pas un album solo, voire pas un album du tout, mais c’est resté vague. Concernant un hypothétique nouveau solo, il a expliqué qu’il n’en était qu’au stade où il "note des idées" , rien de plus. Sauf qu’entre temps, un post de Polydor (qui distribue les sorties d’Interscope en France) a été publié avant d’être supprimé, et pour cause : le nom de Kendrick Lamar figurait parmi les "sorties à venir". Alors, que peut bien nous concocter le natif de Compton ?

Un album à plusieurs

Si Kendrick est un petit sacripant, il a très bien pu jouer sur les mots : "pas un album solo" peut simplement signifier qu'il planche sur un album à plusieurs. Or cela fait maintenant de longues années qu'au moins deux arlésiennes gravitent au sein de la carrière de Lamar. La première est simplement l'idée d'un album commun de tous les membres du label Top Dawg Entertainment, à la manière d'un Cruel Summer pour Good Music. La seconde découle du même raisonnement mais sous une forme plus réduite ; ce serait un album du groupe Black Hippy uniquement, à savoir Kendrick accompagné d'Ab-Soul, ScHoolboy Q, et Jay Rock. Dans les deux cas, ça demande une coordination entre artistes qui ont désormais chacun leur planning de leur côté, et ça rend la chose un peu compliquée. Ce qui nous amène à la troisième et dernière arlésienne : cet hypothétique album commun avec J. Cole. Concrètement on sait que les deux rappeurs s'entendent très bien et partagent une certaine vision du rap, sauf que ça fait trop longtemps que les "infos" autour du projet se limitent à quelques phrases de proches des artistes en interview qui indiquent une fois tous les 3 ans qu'ils "aimeraient bien le faire" ou qu'ils ont "peut-être enregistré un ou deux morceaux". Bref rien de folichon, surtout que Cole est à présent concentré sur son prochain solo.

Un film/documentaire

Également une piste qui a été envisagée de manière assez sérieuse, puisque l’artiste reste très porté sur l’écriture quoi qu’il arrive, sans parler de son côté très impliqué dans certaines problématiques sociales liées à ce que peut vivre la communauté noire, entre autres. Que ce soit un film de fiction (niveau story-telling on est quand même sur un client assez doué) ou un documentaire, tout est possible et ça correspondrait à l’idée d’un « long format » hors-musique.

Un tatouage facial

C'est clairement l'élément essentiel qui lui manque cruellement pour être un rappeur crédible en 2019, selon un échantillon représentatif d'auditeurs de 11 à 14 ans et demi. On imagine bien le dilemme : le "L.A" sur la joue a déjà été pris par The Game, un signe west coast serait trop évident, « TDE » ça manque de style, en plus un tatouage c’est pour la vie, bref ça demande un certain temps de réflexion.

Une carrière d'acteur

C'est un détail qui a échappé à pas mal de monde mais lors de la période post-promo qui a suivi le succès planétaire de Black Panther, Kendrick a participé à plusieurs interviews où il donnait son avis sur le film. Jusqu'ici rien de notable, sauf qu'à l'occasion d'une entrevue sur BBC1, le rappeur a déclaré qu'il se verrait bien incarner un méchant dans une suite du film. Plus précisément il a déclaré qu’il se reconnaissait en Killmonger ("c’est le bad guy mais il est surtout incompris et les gens l’aiment") puis à la question évidente sur ses velléités dans le cinéma, il a répondu "allez, je n’ai plus le choix maintenant [] si je pouvais, je jouerais un Killmonger, c’est sûr".

D'un côté le MC a compris que le seul et unique intérêt du film était son méchant et ça c'est rassurant, de l'autre on imagine très mal un Killmonger bis débarquer de nulle part juste pour le bon plaisir du rappeur. Et surtout, Kendrick n'a pour l'instant jamais vraiment été un comédien. Mais c'est sympa de sa part de proposer, sur un malentendu ça peut marcher ; on ne sait jamais, peut-être une apparition dans un long-métrage et pour la suite, qui vivra verra.

Un album solo quand même

C’est une solution assez facile mais plausible ; Kendrick a simplement menti et minimisé l’avancée de son projet pour éviter qu’on l’embête tous les quatre matins avec ça. Et pourquoi ne pas communiquer sur ce mode là histoire de mieux revenir par surprise comme ça se fait beaucoup en ce moment dès lors qu’une star du rap peut se le permettre. Concrètement il suffit que le bonhomme lâche un projet et son public le suivra, alors pourquoi s’emmerder avec un un ennuyeux circuit promo officiel ?

Faire effacer sa voix des trailers de Shazam

Sur cette bande-annonce de Shazam, à 1'58, on entend une sorte de remix étrange de HUMBLE qui accompagne les actions du superhéros. Maintenant que le long-métrage est sorti et qu’il a déçu à peu près tout le monde, c’est un peu gênant. On imagine facilement ce qui a dû se passer : vu le titre du film le rappeur a dû s’imaginer que c’était juste une opération commerciale par rapport à l’application du même nom et une fois devant le fait accompli, c’était trop tard pour reculer. Sauf que le musicien a déjà commis ce genre d’erreur auparavant, en participant à la B.O d’un autre film de superhéros complètement raté, à savoir The Amazing Spider-Man 2. Il était en effet sur le générique officiel de cette odieuse bouse et on comprend que malgré le succès de sa B.O pour Black Panther, le traumatisme est encore présent. Courage Kendrick.

Un livre

C’est une possibilité qui a été évoquée, mais absolument personne ne sait sur quoi cela porterait. Une sorte d’autobiographie qui reviendrait sur sa vie, son parcours et son succès dans la musique ? Quelque chose de plus universel ? Des recettes de cuisine comme Prodigy ou Snoop Dogg ? Les paris sont ouverts.

Un concert caritatif pour Notre-Dame-de Paris

Parce qu'apparemment c'est la grande mode de se mobiliser pour des causes improbables, alors pourquoi pas lui. En plus ce serait quand même vachement mieux que l'affreux projet de relancer la comédie musicale Notre Dame de Paris, donc croisons les doigts.