MENU
Accueil
Top 10 : les meilleurs feats de Seth Gueko
Écouter le direct
Seth Gueko (© Thaï Raw)

Top 10 : les meilleurs feats de Seth Gueko

De Sefyu à Nekfeu, en quinze ans de carrière, le Barlou/Professeur Punchline a lâché des feats qui n'ont pas seulement tatoué le rap français, ils l'ont scarifié. Dur de choisir...

Tour à tour fils spirituel de Jacques Mesrine, forain issu de la communauté gitane, apôtre de la pornographie, meilleur ami de Bigard, néo-Thaïlandais, loubard en Harley, Seth Gueko semble avoir incarné mille personnages et vécu mille vies depuis ses premières apparitions médiatiques. Que le rappeur et ses multiples casquettes plaise ou non, le bonhomme affiche tout de même quinze ans de carrière et une douzaine de projets en solo, signe que sa capacité à se réinventer perpétuellement aura eu le mérite de lui assurer une longévité dont peu sont en mesure de se vanter. 

Alors que Destroy, son nouvel album, sort le 25 janvier , la publication de la tracklist a attiré l’œil de tous types d’auditeurs, et pour cause : d’Akhenaton à 13Block en passant par Flynt, Sadek, et évidemment Alkpote, la liste des featurings est aussi éclectique que fournie. Une situation pas si étonnante quand on jette un œil dans le rétro, puisque Seth a toujours énormément collaboré avec le reste du rap game, avec des connexions parfois évidentes, et parfois totalement inattendues. 

Le feat qui a lancé les hostilités : Sefyu

Milieu des années, le rap français est en plein virage et voit émerger toute une génération de rappeurs au style très street, appuyée par des labels indépendants émergents et présentés au public par le biais de street-clips au budget taille small. C’est dans ce contexte que Seth Gueko et Sefyu commencent à faire parler d’eux en 2004-2005 : extrait de Barillet Plein, que beaucoup considèrent comme le meilleur projet de sa carrière, le titre Patate de Forain est alors un vrai raz-de-marée. La majorité des auditeurs découvre les deux rappeurs sur ce featuring, et reste scotchée par le flow inimitable de Sefyu et par les enchaînements de multisyllabiques de Seth. 

Le feat récurrent : Alkpote

Nés artistiquement à la même période, formés au sein de l’écurie Néochrome, et influencés l’un par l’autre au moins à leurs débuts, Alkpote et Seth Gueko ont naturellement enregistré bon nombre de featurings au fil des années. Que ce soit les grands classiques de la fin des années 2000 (Caillera Mentalité, D’Evry à Saint-Ouen L'Aumône), les titres plus récents (Obligé, Ça fonctionne), les feats impliquant d’autres participants (Dis Leur, Regard Perçant, Néo 06), il y a largement de quoi constituer un album complet. Le fameux album commun Alkpote / Seth Gueko a d’ailleurs été un gros fantasme d’auditeur à l’époque de leurs premiers projets chez Neochrome, fantasme qui a fini par se réaliser en 2012, avec l’ajout dans l’équation d’un troisième larron, Zekwe Ramos. 

Le feat qui fait rêver tous les rappeurs : Booba

Si Booba s’est rapproché de la nouvelle génération ces dernières années, il est longtemps resté très loin du reste du rap game, évitant autant que possible de se mélanger. Fut un temps, obtenir un featuring avec lui était donc considéré comme le Graal pour un rappeur. Invité en 2010 à venir poser un morceau solo sur Autopsie Vol.3 en 2010, Seth Gueko publie ce fameux featuring en 2011 sur son album Michto. Si le titre Gipsy King Kong ne marque pas forcément l’histoire du rap français, il permet en revanche à Seth Gueko d’entrer dans la prestigieuse liste des rappeurs ayant featé avec Booba avant de s’embrouiller avec lui. 

Le feat plus évident qu’il n’y paraît : Orelsan 

Si la distance entre l’univers artistique d’Orelsan et celui de Seth Gueko paraît abyssal aujourd’hui, elle n’était finalement pas si éloignée il y a quelques années, notamment grâce à l’une de leurs grandes thématiques communes : le sexe. La connexion entre l’auteur de Saint-Valentin et celui de Bistouflex était en réalité d’une logique assez implacable, et le titre tourne globalement autour de cette question (que toutes les meufs dans la place lèvent les mains, c'est bon les mecs : vous pouvez leur toucher les seins” -une phase qui reste très limite, il faut le dire), avec cette petite particularité qui fait les bons feats : si on se contente d’en tirer des punchlines au hasard, on ne devine pas forcément lequel des deux rappeurs en est l’auteur : “même quand tu jouis, ça sonne faux : arrête les vibratos” ; “adolescent, j'pensais m'branler jusqu'à c'que j'aie de l'arthrite” ou encore le très imagé “j'vais m'tailler la queue en triangle, ils vont chier du Toblerone”

Le feat récurrent (bis) : 25G

Un peu le même principe qu’avec Alkpote quelques lignes plus haut, la productivité en moins : des connexions entre 25G et Seth Gueko, on retient donc cette proximité dans les univers musicaux et visuels, faits de caravanes, d’unijambistes, de têtes cabossées et de gros calibres ; et par conséquent ce grand classique qu’est devenu le titre Cabochards en 2009. Si 25G s’est plus consacré à la vie réelle qu’au rap par la suite, il a tout de même publié ponctuellement de nouveaux titres et enregistré quelques featurings, prenant même le temps d’offrir à Cabochards un petit frère en 2016, avec toujours les mêmes traits : dégaines de frères Lopez, gueules de camionneurs, bras de déménageurs, rillettes, clés à molette … et au milieu de tout ça, Escobar Macson en guest. 

Le feat récurrent (ter) : Jason Voriz

Encore un nom très récurrent dans la longue liste des featurings enregistrés par Seth Gueko tout au long de sa carrière : Jason Voriz a d’ailleurs été découvert par beaucoup d’auditeurs par le biais de ces connections, même s’il a su s’en détacher par la suite. Français exilé en Thaïlande, très forte dominance de la thématique sexuelle, côté beauf en claquettes-chaussettes très assumé, featurings en pagaille avec 25G et Alkpote … les similitudes entre les deux rappeurs étaient tellement fortes qu’elles en devenaient troublantes. L’univers de Jason Voriz a tout de même beaucoup évolué depuis, et son revirement vers la trap est l’une des grosses réussites artistiques du rap français ces dernières années. 

Le feat qui a cartonné : Nekfeu et Oxmo

C’est l’une des petites habitudes du Gueko depuis quelques années : aller chercher le featuring le plus cohérent possible en fonction de la couleur du titre -13Block quand on parle de trap, Gradur quand on veut un banger, Jazzy Bazz et Flynt quand on parle de Paris, etc. Bien accueilli en 2015 par son public, content d’entendre Seth Gueko revenir aux sources, le titre Titi Parisien a ainsi eu droit à son remix avec Oxmo Puccino et Nekfeu, clairement identifiés comme représentants d’un rap très classique qui n’avait plus le vent en poupe. Et pour une fois, les sempiternels commentaires “quelle honte, ce titre mérite des millions de vues” n’ont pas pullulé,Titi Parisien devenant l’un des plus gros succès de la carrière de Seth Gueko avec plus de 12 millions de vues. 

Le feat récurrent qui risque de ne pas se reproduire : Despo Rutti / Majster 

Réunis assez régulièrement sur disque depuis le début de leur carrière, Despo et Seth ont laissé derrière eux quelques featurings marquants, que ce soit en duo (J’marche avec ma clique, Adria Music) ou avec d’autres rappeurs (La Cage aux Lions, Les Fils de Jack Mess Remix). Leur dernière collaboration en date s’est faite en 2016 sur le titre La Main de Dieu extrait du double-album Majster publié en 2016, avec Lino comme troisième larron -excusez du peu. Si le titre est clairement réussi, il marque a priori la fin des connexions entre Seth Gueko et Despo Rutti, leurs relations n’étant plus vraiment cordiales depuis quelques temps. 

Les feats “all-stars”

Jamais en retrait dès lors qu’il s’agit de monter sur un gros titre avec une demi-douzaine d’autres rappeurs, Seth Gueko apparaît sur un nombre incalculable de titres collectifs et de remixs, dont certains sont restés dans les mémoires : La Cage aux Lions, Tremblement de ter-ter, Les fils de Jack Mess remix, Code de la Rue “ruemix”, Dans ton Kwaah remix … Une liste qui va continuer à s’allonger avec le prochain album de Seth, puisque la tracklist nous réserve (entre autres) un feat avec Flynt/Sinik/Jazzybazz et un autre avec Baek/Dala/D.A.V/Ghost. 

Le feat inattendu : Guizmo

Guizmo nous a toujours habitué à des collaborations pas forcément évidentes de prime abord, à l’image du projet Jamais 203 avec Mokless et Despo Rutti ou de son feat récent avec Bigflo & Oli. Si la connexion avec Seth Gueko sur le titre Le Professeur et le Renard fait sens, elle n’en demeure pas moins parfaitement inattendue au moment de sa sortie, d’autant qu’il est arrivé à une période où Guizmo sortait d’un projet solo sans le moindre featuring (Amicalement vôtre) et semblait peu enclin à se mélanger avec le reste du game. Finalement, le feat est bien accueilli par les fans des deux rappeurs, preuve que sortir un peu de sa zone de confort ne fait jamais de mal à personne.