MENU
Accueil
Sofiane : de la prison ferme requise contre lui [vidéo]
Écouter le direct
Sofiane : de la prison ferme requise contre lui [vidéo]
Sofiane : de la prison ferme requise contre lui [vidéo] ©Radio France

Sofiane : de la prison ferme requise contre lui [vidéo]

Fianso était au tribunal de Bobigny le 22 janvier jugé pour deux entraves à la circulation. Il a clairement exprimé des regrets selon son avocat.

Timing très particulier pour Sofiane... Alors que son nouvel albumAffranchis  est attendu le 26 janvier 2018, il comparaissaait le 22 janvier au tribunal de Bobigny pour deux dossiers  : le blocage de l'autoroute A3 pour le tournage non autorisé du clip Toka en avril 2017 puis un autre entrave à la circulation quelques semaines plus tard à Aulnay Sous Bois pour le clip de Pégase .

Accompagné par son avocat Maître Steve Ruben , Sofiane a assumé ses responsabilités  face à la présidente du tribunal qui lui a demandé comment il avait pu en arriver à bloquer une autoroute 4 à 10 minutes.

L'artiste affirme avoir pris seul la décision d'improviser un clip sur l'A3 car le tournage avait pris du retard et la lumière faiblissait. Un argument qui n'a pas convaincu le Substitut du procureur qui parle même de provocation.

J 'ai eu la mauvaise inspiration de sortir des voitures et de commander de filmer  (...) j'en prends l’entière responsabilité, j'en exprime le fort regret aujourd'hui, je n'en prenais pas la pleine mesure a ce moment là .

L'avocat de Sofiane évoque lui un acharnement du Procureur

Sofiane a lui déclaré:

A aucun moment on n'a bloqué une rue . On a pris un semblant d'images on a vite remballé car cela devenait intenable

Quatre mois de prison avec sursis  ont été requis dans la première affaire qui concerne le blocage de l'autoroute et trois mois fermes ont été requis pour l'affaire du tournage d'Aulnay.

L'artiste a clairement exprimé ses regrets concernant le blocage de l'autoroute selon son avocat.

Le délibéré sera rendu le 5 février

[source : France Bleu]

Crédit photo :Joël Sager / AFP