MENU
Accueil
Rap français : que va-t-il se passer en 2019 ?
Écouter le direct
Rohff (© AFP) / Sofiane (© Getty) / Kaaris (© Getty) / Seth Gueko (© Getty)
Rohff (© AFP) / Sofiane (© Getty) / Kaaris (© Getty) / Seth Gueko (© Getty)

Rap français : que va-t-il se passer en 2019 ?

On sait : on peut déjà vous raconter 2019 !

Sur le plan des sorties d’albums, 2018 n’aura pas forcément été l’année la plus émoustillante de l’histoire du rap français, même si quelques beaux projets inédits ont vu le jour (93 Empire), que certains retours inespérés se sont avérés convaincants (Rohff, NTM) et que pas mal d’artistes sous-exposés ont conquis la critique (Freeze Corleone, Alpha Wann, Dinos). En revanche, on aura vécu une année absolument spectaculaire sur le plan des à-côtés, avec polémiques inutiles (Médine), communications mal maitrisées (Sadek, Lomepal), séparations plus ou moins inattendues (Sch-Lacrim, Booba-Damso), et bien sûr, batailles mémorables (Orly, bien entendu, mais aussi Sadek ou Zola).  

Le rap français n’étant qu’un éternel recommencement avec des variantes souvent très prévisibles, on peut d’ores et déjà jeter un œil sur ce qu’il va se passer en 2019 : quand PNL sortira son fameux nouvel album ? Rohff parviendra-t-il à pérenniser le succès spectaculaire de Surnaturel ? Booba et Kaaris vont-il se croiser à nouveau entre deux vols Transavia ? Kalash Criminel parviendra-t-il à séduire Brigitte Macron ?  

21 Janvier

Une heure après l’intervention d’Emmanuel Macron au JT de 20H pour tenter de calmer une crise des gilets jaunes qui s’enlise, Fianso publie sur Youtube une allocution très solennelle dans laquelle il exhorte tous les rappeurs du pays à se liguer au sein d’un syndicat national, avec des revendications très claires : hausse de la SACEM, rétablissement des règles initiales de prise en compte du streaming dans les certifications, meilleur taux de monétisation des vidéos sur Youtube, et bien sûr, une bonne couverture mutuelle pour tout le monde, avec prise en charge intégrale des lunettes de soleil et des soins dentaires, grillz et dents en or compris.  

15 février

Pas tout à fait satisfait d’Or Noir Part.3, Kaaris préfère repousser sa sortie à une date ultérieure, mais publie “Or Noir 2 et demi”, un EP dix titres sans autre prétention que celle de faire patienter son public. Délesté de toute la pression inhérente au poids d’un véritable troisième volume d’Or Noir, Kaaris s’offre une période de promo courte mais spectaculaire et réussit une grosse première semaine. Invité de Michel Cymes dans son émission médicale ça ne sortira pas d’ici, Kaaris est alors confronté à différents médecins, qui tentent d’expliquer ses punchlines du point de vue de la science : peut-on réellement arracher le coeur en passant par le rectum ? Quel oeil se ferme le premier en cas de fendaison du crâne ? Cerise sur le gâteau, Jamy de C’est pas Sorcier est même invité avec ses fameuses maquettes, pour répondre de façon ludique à la question “Elle prend du volume quand elle gonfle, pourquoi j’fais toujours le même poids ?”  

24 février

Échec total des négociations entre Fianso, représentant des syndicats des rappeurs français, et Youtube. Le rappeur publie alors sur ses réseaux sociaux une vidéo extraite des Affranchis, où son visage remplace celui de Joe Pesci, et où un logo Youtube occupe celui de Billy Bats. La fameuse scène du coffre.  

3 mars

Piqué par les sempiternelles attaques d’internautes lui reprochant encore ses sorties hasardeuses de la fin d’année 2018, Sadek s’associe au Guide du Routard pour une édition spéciale Seine Saint-Denis, dans laquelle le rappeur détaille point par point tout ce qui fait partie ou non de la fameuse “éthique 93”. Meilleurs fours notés de une à cinq étoiles, petits coins crapuleux à ne pas manquer, itinéraires les plus rapides pour rejoindre Amsterdam ou l’Espagne, et enfin, conseils de voyage de type t’as deux bras deux jambes, va braquer ou nique ta mère” : le Guide du Routard du 93 devient rapidement un best-seller, et le premier guide touristique à être nominé au prix Goncourt.  

15 mars

Après une tentative de renégociation avec Youtube soldée par un nouvel échec Fianso déclenche la guerre : il exhorte tous les rappeurs français à supprimer leurs clips de la plateforme américaine et à migrer vers un nouvel outil développé par Affranchis Music, qui a racheté Dailymotion et s’est associé avec Xavier Niel, trop content de pouvoir relancer son désaccord historique avec Youtube.  

20 mars

Non content d’avoir mis le feu aux poudres entre les rappeurs et Youtube, Fianso parvient à convaincre les youtubeurs et autres influenceurs à le suivre dans son combat : Norman, Enjoyphoenix, Swan et Neo, Amin et Hugo, et même Killuminaty SMG, déboulent donc tour à tour sur DeltaVideo, la fameuse plateforme concurrente, qui connaît un démarrage assez spectaculaire en France grâce à ses nombreux partenariats, finement négociés entre un verre de whisky sec et un cigare.  

5 mai

DeltaVideo, la plateforme lancée par Fianso et Xavier Niel, commence à poser souci : elle a déjà récupéré 40% du marché de Youtube en France, et s’attaque aux pays frontaliers, avec le même type d’approche tactique, consistant à unir rappeurs, youtubeurs, influenceurs. Pire, les artistes américains, qui ne veulent pas se couper du public français, publient désormais leurs clips sur les deux plateformes, et commencent à négocier des contrats d’exclusivité.  

18 mai

Vald sort un nouvel album et accepte de revenir sur le plateau de Thierry Ardisson, mais à une seule condition : être accompagné d’Alkpote. Ce dernier applique alors à la lettre la promesse faite sur l’album Inferno en avril 2018 : “j’ferai un salut hitlérien si j’vais à Salut Les Terriens”. Evidemment, Ardisson y voit l’occasion parfaite de vérifier une fois de plus sa fameuse équation “polémique sur les réseaux sociaux + bad buzz médiatique + menaces d’associations = audience multipliée”. Comme prévu, ça fonctionne, la séquence est vue plus de dix millions de fois sur DeltaVideo, Alkpote est déprogrammé de tous les festivals estivaux, et Vald insère une poupée à l’effigie de Thierry Ardisson à l’intérieur d’une actrice X dans un nouveau clip publié directement sur PornHub.  

14 juillet

Invités à la Garden Party d’Emmanuel Macron pour y jouer quelques extraits de leur dernier album, Bigflo & Oli débarquent avec un orchestre, des troubadours, des jongleurs, et un backeur masqué. A la fin de leur représentation, ce dernier retire son masque, et dévoile une cagoule noire ornée d’un ornement doré : c’est Kalash Criminel, qui a misé sur la tactique du cheval de Troie pour s’infiltrer devant le couple présidentiel et y chanter Cougar Gang, le fameux titre “censuré par l’Elysée”. Evidemment, son micro est coupé dès les premières mesures, et un combat à &mort s’engage alors entre le rappeur et Alexandre Benalla, secrètement revenu aux affaires, lui aussi cagoulé pour ne pas éveiller les soupçons.  

11 août

Fianso prend 4 heures de repos entre 11h et 15h, un événement inhabituel qui ne s’était pas produit depuis 2013.  

16 août

L’été est long pour BFM TV et CNews, qui ont posté toutes leurs équipes dans les aéroports parisiens en espérant pouvoir revivre le même mois d'août qu’en 2018. Malheureusement pour Pascal Praud et Christophe Barbier, les organisateurs de showcases ont tout prévu pour que les itinéraires des rappeurs en voyage ne se croisent pas. Comme à chaque fois que l’actu est inexistante, on invente donc une nouvelle polémique de toutes pièces. Cette année, c’est Seth Gueko qui est visé, quand d’obscurs internautes aux penchants très à droite déterrent la rime “sache que mon dernier mot sera Allahu Akbar” lâchée sur le titre Merci Chirac en 2007, et rapidement considérée par France 2 comme “une apologie du terrorisme” et une “provocation inutile et dangereuse”. Quinze jours de débats, des gros titres spectaculaires type “du Barlou au Jihad : itinéraire d’un extrémiste tatoué”, des interventions d’éminents spécialistes de l’Islam comme Jean-Pierre Chevènement et Véronique Genest qui comparent son exil en Thaïlande à une “émigration en terre d’islam”, et quelques concerts annulés plus tard, l’été se termine comme si rien ne s’était passé.  

28 septembre

Le jour du grand concert de Maître Gims au Stade de France est enfin arrivé, avec son habituel lot de polémiques : l’auteur de Bella poste une vidéo dans laquelle il s’autoproclame “roi de la musique française”, ce qui pique Rohff, qui tweete “le Stade de France featuring la zumba, j’ai dit non à ton stade petit”, et Booba, qui publie sur Instagram une nouvelle photo de Gims sans lunettes, avec en légende “stade rempli avec des invits, le marabout de château-rouge ne triche pas que sur le streaming”. Gros dilemme pour Niska, qui serait bien venu chanter sur Sapés comme Jamais au milieu de 90.000 spectateurs, mais qui ne veut pas se fâcher avec le Duczer ; aucun souci en revanche pour Fianso, tout content de venir poser sur Loup-Garou, et d’en profiter pour organiser en coulisses une rencontre entre NTM et Maître Gims pour apaiser les tensions, et mettre sur pied le cross-over le plus ambitieux de l’histoire depuis la connexion Isabelle Balkany-Olivier Besancenot.  

15 octobre

Recherché par El Chapo, le FBI, Chief Keef, la mafia nigériane, Lacrim, les Crips, les Bloods, Daesh, le fisc, et son coiffeur, 6ix9ine quitte le continent américain et s’embarque dans la cavale la plus spectaculaire de l’histoire de l'entertainment : multipliant les provocations, il s’affiche aux quatre coins du monde sur les réseaux sociaux et publie régulièrement de nouveaux clips dans lesquels il insulte chacun de ses assaillants avec une arrogance qui frise, comme toujours l’attitude suicidaire.  

25 novembre  

Premier message public de l’année pour Damso, qui poste un coucher de soleil sur instagram, avec, en légende, un simple emoji coucher de soleil. Pluie de théories sur les réseaux sociaux : certains estiment qu’il s’agit de l’annonce d’un nouvel album, d’autres qu’un feat avec PNL a été enregistré. Quoi qu’il en soit, internet est majoritairement déçu : toujours pas de réponse aux 224 insultes publiées par Booba en 2019.  

13 décembre

Sortie de l’album commun NTM x Sexion d’Assaut, produit par Affranchis Music. Hormis une petite polémique sur le communautarisme quand on s’aperçoit, sur les images du making-of de l’album, que Kool Shen et Maska ont passé tout leur temps ensemble, évitant de trop se mélanger au reste du supergroupe, l’album est parfaitement reçu par le public. Devenus les meilleurs amis du monde, Joeystarr et Maître Gims occupent 90% de l’espace médiatique. Coaché par Fianso 24h/24, Joey s’astreint, le temps de la période promotionnelle, à une hygiène de vie impeccable : alimentation vegan, lever aux aurores, séances de remise en forme chaque matin, et abstinence totale sur le plan de l’alcool, de la drogue, et du sexe.