MENU
Accueil
Quand les rappeurs français deviennent présentateurs
Écouter le direct
Caballero & JeanJass dans un épisode high et fines herbes
Caballero & JeanJass dans un épisode high et fines herbes

Quand les rappeurs français deviennent présentateurs

Deux métiers assez différents sur le papier, mais au fil du temps, de plus en plus de rappeurs français ont pris la casquette du host au sein de différents programmes, entre ovnis gros succès.

Un rappeur doit avoir une certaine présence scénique, de préférence un certain sens de la répartie suivant son style de texte, et surtout un bon rapport avec le public. Quoi de plus logique finalement de les voir, petit à petit, se diversifier et investir des émissions et autres programmes web ou télévisés, non pas à la place de l'invité mais plutôt celle de l'animateur ? Le phénomène est beaucoup moins anecdotique que l'on pourrait le croire. Suivez le guide.

Gérard Baste

Pendant plusieurs saisons, la tête de gondole du groupe Svinkels a co-animé Level One, une émission de la chaîne Game One plutôt spécialisée côté jeux vidéo. Sauf que Gégé était un peu l'élément perturbateur, et il s'éclatait à souvent faire des rap parodiques assez improbables, quel que soit le ou les invités.

Greg Frite

Le membre de Triptik (vous l'aviez peut-être connu sous le nom de Black' Boul) a signé un album intitulé Les Gros Mots de Greg Frite où chaque morceau est en fait l'explication détaillée d'un terme argotique employé fréquemment à l'époque. Il s'agit en fait d'une compilation de ce qu'il faisait en télévision dans le cadre de l'émission Le Before de Canal +, et il a prolongé l'expérience sur le net par la suite.

JP Zadi

Comme il l'a dit avec beaucoup d'autodérision dans une interview, "à la base moi je suis un rappeur raté en fait" : Jean-Pascal Zadi était un membre du groupe La Cellule, plutôt branché West Coast à la française, avant de s'intéresser à la vidéo puis au cinéma. Au milieu de son parcours un peu chaotique, il s'est également retrouvé à mener lui-même des interviews télévisées. D'abord pour l'émission Le Before de Canal + où il présentait le segment C'est quoi les bails dans la saison 1 puis Les bails de JP dans la saison 2, avant de finir à la meilleure place du monde : sur la chaîne youtube de Mouv, avec l'émission Les Bayezer de JP.

Sadek

Au fil des vidéos, Sadek est de plus en plus positionné comme le Action Bronson français, à une différence près : il ne cuisine pas lui-même, il ne fait que manger. Du coup c'est en binôme avec son acolyte Xavier Pincemin, chef cuisinier et gagnant de la saison 7 de Top Chef, qu'il sillonne les routes de France dans Sadek & Xavier, où les deux amis doivent tester toutes sortes de nouvelles expériences et/ou faire des repas dans des conditions inhabituelles ou extrêmes.

JoeyStarr

Avec La Route de la soif, la moitié de NTM a pu allier deux de ses passions principales : gagner de l'argent et se bourrer la gueule gratuitement. On le suit donc, d'abord en solo puis accompagné de Ramzy en saison 2, découvrir les distilleries des plus grandes marques de rhum dans les Caraïbes mais aussi à la Réunion, etc. En parallèle, il met un coup de projecteur sur les cultures locales, par contre personne ne parlera en profondeur d'esclavage et d'héritage colonial face aux grands patrons de l'industrie du rhum, faut pas déconner.

Sofiane

Parmi la centaine de métiers qu'il cumule depuis quelques années, Fianso a évidemment la casquette de présentateur pour l'émission Rentre dans le cercle dont il assure l'animation. C'est lui qui présente les rappeurs invités, mais aussi les DJ et beatmakers qui participent, et c'est également lui qui mène les interviews des gens de l'industrie et du milieu rap calées sous forme d'interludes dans les épisodes. Il n'y a rien à faire, ce salopard nous mettra tous au chômage tôt ou tard.

La Fouine

La Fouine n'a pas à proprement parler animé sa propre émission, en revanche il a tenu un rôle de chroniqueur dans Touche Pas à mon poste en 2014. C'était censé être une opération « win-win », où tout le monde était gagnant : l'émission avait trouvé une caution "star chez le jeune public" et le rappeur bénéficiait du même coup d'une image positive et légère. Sauf que son passage le plus connu reste évidemment la séquence où il se met à danser sur le plateau pour rigoler suite à une demande de Cyril Hanouna. C'est ce qui lui a valu des attaques de Despo Rutti et la fameuse phrase "j'ai cru voir un rappeur twerker chez Hanouna" de Booba.

Hype Hagrah

Ancienne moitié du duo Hype et Sazamyzy, Hype Hagrah de son nom complet a fait ses débuts sur OKLM en tant que chroniqueur dans l'émission radio La Sauce, puis il a évolué et est devenu chroniqueur régulier de l'émission télé Temps Mort, consacrée au football, ce qui lui permet de réagir sur les gros match mais aussi d'accomplir des missions d'utilité publique comme insulter Pascal Praud pendant plusieurs minutes. On pourrait dire que c'est le Pierre Ménès du rap mais comme toutes les personne respectables il déteste Pierre Ménès, alors non.

Réel Carter

Après la sortie au cours des années 2000 des projets Un Souffle de vie, Essence du coeur et Contre Vents et marées, trois albums de qualité bien qu'ils aient échappé au grand public, Réel Carter s'est tourné vers d'autres horizons. Cependant il n'a pas oublié ses premières amours. Le rappeur et beatmaker originaire du XIXe arrondissement de la capitale s'est reconverti en intervieweur régulier pour le site Stay Tuned, où il reçoit des rappeurs mais aussi des beatmakers, des artistes d'autres musiques, des journalistes et, malheureusement, aussi des gens comme Loïc Reviews.

MC Jean Gab'1

Rappeur, acteur et écrivain, Charles M'Bouss aka P'tit Charles, alias  MC Jean Gab'1, a également goûté à la télévision. Il faut bien se rappeler que dans un premier temps, il a brièvement été souvent invité sur des plateaux télé pour la simple et bonne raison qu'il pouvait parler du monde du rap sans prendre de gant, mais ce n'est pas tout. Sa verve, l'argot qu'il emploie et surtout son parcours assez spectaculaire (ex-membre du gang des Requins Vicieux, mère et beau-père assassinés par son paternel, passage à la DDASS puis en prison, il y avait de quoi faire) fascinait beaucoup. Près de dix ans plus tard il s'est donc logiquement retrouvé recruté pour présenter Dans la tête du tueur, émission en prime-time sur Discovery Channel. Il s'agissait d'une sorte de Faites entrer l'accusé mais avec des docu-fictions, centrés sur des affaires de meurtres, adoptant le point de vue de l'assassin. Et c'était aux côtés de Clara Morgane, parce que pourquoi pas.

Caballero & JeanJass

Les deux rappeurs belges ont présenté High et Fines Herbes, une série qui mélange, comme son titre l'indique, la cuisine et le cannabis. Accompagnés d'invités qui étaient le plus souvent leurs potes ou des rappeurs avec qui ils ont collaborés (de Roméo Elvis à Alkpote en passant par Isha et Mister V, ça brasse large), on pouvait les suivre pour savoir qui décrochait le titre de "poumon d'or", mais aussi découvrir des recettes inédites concoctées à base de weed, etc.

Le duo (enfin, surtout Caba en fait) a récidivé par la suite en hostant la première saison de Check Food, du site belge Checkcheckcheck, où on restait plutôt sur la partie nourriture, comme le titre l'indique. Cette fois les invités étaient plus variés, outre les rappeurs on a par exemple eu droit à Jonathan Cohen (Serge le Mytho), Seb la frite, ou encore Maskey.

Driver

N'importe qui ayant déjà parlé à Driver sait à quel point le bonhomme est agréable à écouter, il l'avait déjà prouvé d'ailleurs pour le média Allmade avec l'émission Hip Hop Stories où il revenait sur le parcours d'artistes majeurs qui ont marqué l'Histoire du rap. Lui aussi a été recruté par OKLM d'abord pour une place de chroniqueur radio, et il a également obtenu un poste de chroniqueur sportif régulier dans Temps Mort.