MENU
Accueil
PNL : "Deux frères" est en écoute et tu vas pouvoir l'aimer
Écouter le direct
PNL - "Deux frères"

PNL : "Deux frères" est en écoute et tu vas pouvoir l'aimer

Savamment entretenue, l'attente autour du quatrième album de PNL était maximale et il est enfin dispo. "Deux frères" est-il a la hauteur de la légende ? Le monde va-t-il enfin appartenir au duo, Chico ?

Deux ans et demi d'attente. C'est long mais ça y est, c'est fini : on y est. Dans la légende a enfin un successeur. Avant la sortie de Deux frères, Ademo et N.O.S. avaient déjà lâché trois titres : le contemplatif A l'ammoniaque, le festif 91's et le teigneux Au DD. Trois sons, trois ambiances particulièrement bien choisies pour délimiter le périmètre musical et les intentions du nouveau projet, le plus ambitieux du groupe à ce jour. Tout a été dit ou fantasmé sur la comm, les clips, son absence dans les médias... mais place à la musique. 

Deux frères s'ouvre idéalement sur Au DD, histoire de plonger d'entrée dans l'univers de PNL et on constate très rapidement qu'on est en terrain connu (la jungle, Mowgli, les iencli...) . Les fans s'y jetteront avec délice, les rageux rageront. Autant le dire tout de suite : PNL ne se réinvente pas avec cet album (pourquoi le faire d'ailleurs ?), il applique sa formule à la perfection, histoire de rappeler que les deux frangins sont quand même les meilleurs pour faire du PNL. Les atmosphères éthérées (Celsius) côtoient les guitares aux accents latinos (A l'ammoniaque, Hasta La Vista...) et les souvenirs impérissables des années de galère (La Misère est si belle) viennent à la rencontre de multiples célébrations du succès. Les références pop culture du groupe trahissent aussi l'âge de ses membres qui se réfère plus facilement à DBZ qu'à One Piece et à la Megadrive plus aisément qu'à la PS4 (Shenmue, Blanka...) et confirment comme ils aiment à le rappeler, qu'ils ont bien trimé avant de percer en 2015 : ces évocations de ces années fondatrices forment l'une des thématiques majeures de Deux frères. C'est de cette période qu'est née la philosophie "QLF" qui n'a peut-être jamais semblé aussi forte qu'en 2019. 

Si, musicalement, ce quatrième album pousse une formule familière vers de nouveaux sommets (ne négligeons pas quelques belles surprises à l'exemple de  Menace), c'est dans les textes que PNL. surprend le plus, n'en déplaise à ceux qui ne voient chez le duo que des lanceurs de gimmicks. Et bien plus qu'Ademo et N.O.S., c'est Tarik et Nabil qu'on entend. Les rappeurs se livrent comme jamais, et comme très rarement dans le rap français. Les armures de bicraveurs s'effritent de plus en plus fréquemment pour révéler la complexité des vies et personnalités d'hommes partis de rien qui ont désormais tout ou presque même le monde, Chico. Le morceau Deux Frères est à ce titre l'une des plus belles réussites de PNL à ce jour, un son sur lequel chacun des deux rappeurs semble au sommet de son art tandis que leur complémentarité musicale atteint un niveau exceptionnel. Storytelling fascinant, rage et émotion. Un titre qui fera date et qui a de quoi calmer les plus farouches détracteurs du duo. 

Il est encore tôt pour dire que Deux frères est le meilleur album de PNL mais ce qui est certain c'est qu'il contient quelques-uns des plus beaux titres d'un duo qui livre un projet magistral.