MENU
Accueil
La playlist de Nicolas Sarkozy #ThugLife
Écouter le direct
La playlist de Nicolas Sarkozy #thuglife
La playlist de Nicolas Sarkozy #thuglife ©Radio France

La playlist de Nicolas Sarkozy #ThugLife

Suite à la mise en examen qui a suivi la garde-à-vue de l’ancien président de la République, nous avons décidé de proposer à Nicolas une playlist adaptée à ses nouveaux besoins, pour le consoler, l’aider et le motiver #UnePlaylistPourNico

C'est bien connu, la musique adoucit les mœurs. Quoi de mieux qu'une bonne vieille playlist rap pour rendre le quotidien actuel de Nicolas Sarkozy plus supportable ? Tout juste sorti d’une garde-à-vue extrêmement humiliante, en tout cas c’est ce que dit la Droite, le voilà désormais mis en examen pour corruption passive , financement illégal de campagne électorale et recel de détournement de fonds publics libyens. Parce que les temps sont durs pour Lil Kozy, Mouv se dévoue pour lui concocter ce dont le pauvre malheureux a vraiment besoin en ce moment : une playlist de rap français 100 % gangsta.

Que celui qui n'a jamais bouché des toilettes durant sa garde-à-vue lui jette la première pierre.

Booba & Nessbeal – Batiment C part II

« Procureurs, juges et flics me feront pas changer d'avis, pour m’arrêter faudra m'enlever la vie [] j'ai du gent-ar à faire, plein de comptes à régler ».

Nous n’avons bien entendu pas accès au dossier et encore moins à la retranscription de l’interrogatoire, et il est peu probable qu'il dise ce genre de choses à haute voix, mais lors de son intervention télévisée au JT de ce soir, on pourra clairement lire dans les yeux du délinquant présumé le plus célèbre de France « steuplaît, madame la juge, relâche-moi, sale pute » ou encore « m’sieur l’agent, dans ton cul, seule ma bite se réinsère ».

Niska - Allô Maître Simonard

Face à des accusations d’une telle ampleur, on n’a qu’un seul allié, voire qu’un seul ami : le baveux. En période trouble, seul l’avocat pourra vous tirer d’une affaire et tel Niska, on peut être sûr qu’en apprenant l’enthousiasme de la Justice à son égard, Sarkozy a dû beugler « allô, allô, Maître Herzog » (en plus le nom est super stylé, ça aurait fait un hit) de manière au moins aussi hystérique que dans le refrain du rappeur du 91. Pour rester sur du Niska, notre ami pourra toujours écouter Réseaux  en remplaçant mentalement des mots pour que le refrain donne « elle fait la go qui connaît pas Sarko », car garder son imagination intacte c’est important lorsque l’on vit une situation difficile.

Alkpote – B ande de putes remix

Même dans des conditions idéales, avec des gentils policiers qui vous vouvoient et ne vous forcent même pas à garder les menottes, il est tout à fait normal de péter les plombs tant la situation reste extrêmement humiliante. Nicky pourra donc se défouler sur le refrain particulièrement inspiré d’Alkpote et sa clique, tout en prenant note des conseils de Niro pour se refaire (« pour avoir des 0 sur mes chèques comme sur mes bulletins, je suis prêt à bibi des godes vibreurs tourneurs à Christine Boutin »), car les visionnaires pensent immédiatement à l’après, y compris dans ce genre de situation.

Alpha 5.20 – Les rappeurs sont des chattes

« Les rappeurs vont en taule, pour moi c’est des hôtels »

Durant toute la période où il était Ministre de l’Intérieur, Nicolas s’est fait critiquer et/ou insulter par pas mal de rappeurs. Cela s’est évidemment multiplié lorsqu’il est devenu président et il s’est souvent arrangé pour répliquer de manière assez radicale (la polémique Sniper, le procès de La Rumeur, etc). Du coup, pas mal pourraient jubiler en observant ses nouvelles aventures, et c’est là que ce titre d’Alpha doit lui rappeler que niveau gangstérisme, il est facile dix coudées au-dessus du simple dealer de base. En plus, un type que la police laisse rentrer chez lui pour ne pas avoir à dormir en cellule lors de sa G-A-V ne connaîtra sans doute jamais une prison digne de ce nom dans sa vie, mais plutôt les quartiers VIP d’une maison d’arrêt moderne,, dans le pire des cas. Pas un hôtel 5 étoiles, mais un hôtel quand même.

Mafia K’1fry – L’État

"J'lève mon doigt, j'encule l'État, j’baise votre loi, votre justice n'est pas pour moi, ton État je le retourne, j’le baise, j'suis chaud comme la braise"

Quand vous avez l’impression que la République elle-même vous tourne le dos et que les institutions dans lesquelles vous aviez entièrement confiance ne font que s’acharner injustement sur vous, il peut arriver de sombrer dans la radicalité. Tout comme chaque membre de la Mafia K’1fry présent sur ce morceau, il est fort probable que Lil Kozy ait senti brûler dans ses veines et ses tripes la flamme de la révolte, la grande, la vraie, doublée d’une haine sans commune mesure contre l’État français, seul et unique responsable de ses malheurs.

LIM – interlude shuut

Parce que toute compil ne peut se réduire à un enchaînement trop simple de morceaux, il est parfois bon de respirer, et c’est le rôle de cette interlude, qui reste malgré tout dans le thème, avec un LIM qui fera sans doute sourire l’ancien président en détaillant les divers châtiments réservés aux délateurs.

Tupac – Me against the world

Kery James – Je ne crois plus en l’illicite

C’est souvent dans la tourmente que les plus grands caïds arrivent contre toute attente à, parfois, trouver le chemin de la rédemption. Tout comme Kery James dont certains proches sont partis en prison pour de longues peines tandis que d’autres ont perdu la vie, le lutin hongrois a dû remettre ses choix de vie en perspective, notamment par rapport à ce qu’il risque pénalement désormais, et réalisé que la vie de rue est bien ingrate sur le long terme.

Les Sages Poètes De La Rue – Bons baisers du poste

« Arrête ça enfoiré, tu veux te vat-sa ? Ma soirée a déjà été foiré par les flics, yo, mate ça : j'ai le visage carrément marqué par la haine »

Concrètement, un passage en garde-à-vue signifie quand même rester dans la même pièce et répondre encore et encore à des questions souvent très répétitives juste pour vous pousser à la faute histoire de relever des incohérences et de vous acculer. Ce qui veut dire que le pauvre Sarkozy a dû sortir un brin blasé et irrité de sa G-A-V, donc tout comme Zoxea, Dany Dan et Melpheelo, ce n’était pas le moment de l’importuner, et la réplique ci-dessus a dû lui traverser l’esprit quand il a aperçu les journalistes. A part que dans son cas, il n’a pas dû avoir de problème de dernier métro ou de taxi qui refusent de le prendre à cause de sa couleur de peau.

Kekra – PJDTV

« Pourquoi t'as poukav, grosse merde ? T'es passé de "mon frère" à "grosse merde'' »

50 Cent – 21 Questions

Nico ce n’est pas seulement un hustler d’envergure, c’est également un mari. Et comme tous les connaisseurs le savent bien, du plus grand gangster de l’histoire jusqu’au plus petit délinquant sans envergure, la Justice peut briser une vie de couple presque aussi facilement qu’une belle-mère. A l’arrière de la voiture envoyée par la brigade financière, Sarko a dû, comme Fifty, se poser beaucoup de questions sur la fidélité de sa moitié : sera-t-elle toujours là à son retour (ok pour l’instant il n’a fait qu’une garde-à-vue de deux jours, mais même, on sait jamais) ? Lui pardonnera-t-elle d’avoir fait passer le bénèf avant sa tranquillité ? Seul l’avenir le dira.

Sofiane –Police Nationale

« C’est nous les condés, ouais ! »

Parce que malgré tout, quand les autorités policières acceptent d’interrompre une garde-à-vue pour te laisser tranquillement repartir chez toi dormir, tout en sachant que tu auras un droit de réponse au 20h de TF1 quoi qu'il arrive, oui, tu peux clairement faire comme Sofiane : te bourrer la gueule et brailler que la police, finalement c’est comme si c’était toi. Et tu peux en tout quiétude te remettre à "faire du crack", ou du trafic d’influence, selon le profil.

Crédit photo : Joel SAGET / AFP