MENU
Accueil
Ninho, Niska, MHD... réunis au Zénith pour un concert de folie !
Écouter le direct
Concert Game Over
Concert Game Over ©Getty

Ninho, Niska, MHD... réunis au Zénith pour un concert de folie !

Dimanche 3 décembre au Zénith de Paris, le concert « Game Over » a réuni la quasi-totalité des artistes présents sur la compilation du même nom, dans les bacs depuis le 20 avril. Un concert de 3h30 avec de nombreux protagonistes de la scène rap française actuelle : Mouv’ te fait un récap !

À l’initiative d’Ibra50K, les artistes de la compilation Game Over, qui a été certifiée disque d’or en novembre dernier, se sont retrouvés sur la scène du Zénith de Paris dimanche 3 décembre. Le concert, hosté par Lothy Follow Me et Issaka Weezy, affichait complet. 

Après une première partie avec des rappeurs tels que Kaligraphie, GLK, Bis Nas, Lasso, le concert s’annonce assez fort avec les artistes les plus émergeants qui prennent le relai : Da Uzi, Brabra, KRK, qui ont annoncé la couleur et chauffé le public. Suivis de YL, Dabs, 13block et Le Nyda, puis les influenceurs Jaymax et Noah Lunsi, qui se sont également mis à la musique depuis quelques temps. Si Jaymax a choisi de chanter le plus posé de ses titres, Noah Lunsi a réveillé tout le monde en invitant une twerkeuse sur son dernier son. 

Au bout d’une heure et demi de concert, une très très grosse ambiance se fait ressentir avec l’arrivée sur scène de Sadek, rapidement rejoint par Gradur, qui se voit d’ailleurs se faire souhaiter un joyeux anniversaire par tout le Zénith en chœur. Place ensuite à Kalash Criminel, qui a son tour rejoint Gradur pour leur featuring. 

Une grosse ambiance qui ne fait que s’amplifier avec l’arrivée de MHD qui kick sur Oblah, puis Afro Trap Part 3, Part 7 et Bella, et enfin Bénéfice avec Ninho. C’est alors que la nouvelle génération invite « l’ancienne », lorsque Ninho accueille son invité surprise Rim’K sur le titre Air Max ! Viennent à leur tour Keblack et Naza, qui retournent le Zénith dans une ambiance « joviale, capricarolesque » comme il l’a lui-même dit. 

S’ensuivent Hornet La Frappe, RK visiblement très attendu, Koba LaD et enfin, Niska – à peine visible sur la scène car très accompagné – qui a clôturé en beauté cette soirée de rap français. 

Petite frustration : aux abonnés absents, pourtant officieusement annoncés de par leur présence sur l’affiche du concert : Aya Nakamura, réclamée par le public, Soolking, Fianso, Vald et Franglish.