MENU
Accueil
DAMN, le Roi Kendrick Lamar a retourné Bercy ! [live report]
Écouter le direct
DAMN, le Roi Kendrick Lamar a retourné Bercy ! [live report]
DAMN, le Roi Kendrick Lamar a retourné Bercy ! [live report] ©Radio France

DAMN, le Roi Kendrick Lamar a retourné Bercy ! [live report]

We Gon' Be Alright !

C'était surement les concerts les plus attendus de l'année en France pour les fans de hip hop : Kendrick Lamar de retour à Paris  (son dernier show chez nous remonte à 2013) dans l'énorme salle de l'Accor Hotels Arena pour deux dates exceptionnelles le 25 et 26 février.

Forcément on ne pouvait rater un événement pareil. Nous voilà donc ce dimanche 25 février à Bercy aux alentours de 20h, excités comme jamais.

Après une première partie hyper convaincante du talentueux artiste britannique James Blake , vers 21h20 un vieux film de Kung Fu dont Kendrick est bien sûr la star est projetté sur le grand écran de la scène devant des spectateurs hystériques. BOOM, la vidéo se termine, la lumière s'éteint et Kendrick habillé en blanc de la tête aux pied, débarque au taquet sur la dinguerie DNA . Meilleure intro possible !

Devant un public déjà conquis, K-Dot enchaine les hits (il n'a que ça de toute façon) Element, King Kunta, Goosebumps ... avec une énergie débordante. Et la scénographie : vidéo en fond, interludes de karaté... nous met une claque à chaque fois.

Pour l'instant on est sur un sans faute et avec Swimmings Pools, Backseat Feestyle, Loyalty, M.A.A.D. City le natif de Compton élève encore plus le niveau. Oui c'est sur, on assiste là à un énorme show du boss actuel du rap US.

Pour calmer un peu les esprits, Kendrick se met en mode crooner avec les ballades Pride et Love  qui permettent aux 20 000 fans de respirer un peu tout en s'ambiancant.

Autre grand moment du concert : Kendrick qui apparait d'un coup au milieu de la fosse accroupi et qui se retrouve dans une cage qui le fait monter au-dessus de la foule (tout un symbole) sur le très bon Money Trees .

Kendrick Lamar bercy
Kendrick Lamar bercy ©Radio France

Et comme si l'ambiance n'était pas assez chaude (ça turn up de partout), on se régale avec le combo Bitch, Don't Kill My Vibe suivi de Alright .

Whaou, déjà 1h15 de show et la communion entre le public parisien et l'artiste est toujours aussi incroyable, aucun temps mort. C'est à ce moment qu'on se prend Humble  en pleine gueule avec un Kendrick en mode accapela et qui demande à la foule de l'accompagner.

Bitch, be humble (hol’ up, bitch)Sit down (hol’ up, lil', hol’ up, lil' bitch)

Quoi de mieux pour terminer et pour un unique rappel que de jouer le titre langoureux God . 22H40 le Dieu ou le Roi s'en va en remerciant son public :

Faites du bruit pour vous, vous avez été un putain de public ! Vous m'avez soutenu depuis le début, et à chaque fois que je reviens à Paris, je fais en sorte d'avoir quelque chose de nouveau pour vous

Et en concluant par un énorme :

_ I - 'LL' - BE BACK !_

Les lumières s'allument, nos yeux brillent encore mais là c'est vraiment la fin du show. Comme l'impression d'avoir vécu quelques chose d'historique : le meilleur rappeur du moment a livré une prestation XXL à la hauteur de toutes nos espérances. Il faut profiter car on est surement en train de voir et de nos propres yeux l'apogée de l'unes des plus grosses (futures) légendes du hip hop. Tout ce qu'il touche se transforme en or et ce concert magique le prouve encore une fois.

MERCI KING KUNTA !

Voici la setlist complète du show :

  1. DNA.
  2. ELEMENT.
  3. King Kunta
  4. untitled 07
  5. goosebumps
  6. Collard Greens
  7. LOYALTY.
  8. Swimming Pools (Drank)
  9. Backseat Freestyle
  10. FEEL.
  11. LUST.
  12. Money Trees
  13. XXX
  14. m.A.A.d city
  15. PRIDE.
  16. LOVE.
  17. Bitch, Don't Kill My Vibe
  18. Alright
  19. HUMBLE.
  20. GOD.

Crédit photo : Meumeulder / Instagram