MENU
Accueil
Booba et Kaaris placés en détention provisoire, leur procès reporté
Écouter le direct
Booba : "l'abcès à été crevé
Booba : "l'abcès à été crevé ©Radio France

Booba et Kaaris placés en détention provisoire, leur procès reporté

Après des heures d'attente à Créteil et une audience démarrée dans la soirée du 3 août, la justice a enfin entendu les deux rappeurs et rendu une première décision. Le film de la journée.

48 heures après leur rixe dans l'aéroprt d'Orly , et en sortant de deux nuits de garde à vue, Booba, Kaaris et les membres de leur entourage mêlés à la bagarre qui a secoué la France le 1er août t ont été convoqués au tribunal de Créteil dans le Val-de-Marne (94) pour un jugement en comparution immédiatepour violences agravées aux côtés de neuf de leurs proches ayant pris part à la rixe qui a éclaté dans le hall 1 d'Orly-Ouest.  Ils encouraient des peines pouvant aller jusqu'à sept ans de prison et 100 000 euros d'amende.

Le gérant de la boutique duty-free où a eu lieu l'affrontement avait fait état de 54 000 euros de dégâts, tandis qu'Air France parle de 8 500 euros de préjudice.

Après des heures d'attente, d'audience et de délibéré un premier verdict aura fini par tomber au coeur de la nuit du 3 au 4 août : onze personnes, dont Kaaris et Booba sont placées en détention provisore jusqu'au procès.  Ce sera la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) pour certains et celles de Fresnes (Val-de-Marne) pour les autres. Une décision justifiée par le président du tribunal par "l’animosité persistante entre les deux groupes", "le risque de nouvelles altercations et la nécessité de protéger l’ensemble des personnes".

Récit d'une journée sous haute tension

  • En début d'après-midi le 3 août au tribunal de Créteil, les avocats des deux parties ont pris la parole, chacun évoquant un cas de légitime défense pour leur client. Pour Maître David-Olivier Kaminski,avocat de Kaaris : "’il y avait un groupe d’agresseurs et un groupe d’agressés. Mon client fait partie du second groupe." Une position révélée à Mouv' à la veille de l'audience par l'autre avocat de Kaaris, Maître Arash Derambarsh.
  • Vers 16h,  Maître Yann Le Bras, l’avocat de Booba  décrit les faits ainsi : "Au tout début de l’altercation, le groupe de Kaaris est dans la salle d’embarquement, une partie du groupe de Booba est encore au passage sécurité, dispersé. Au moment où le groupe de Kaaris leur fait face dans l’allée principale, ils décident de les contourner. C’est très visible sur les vidéos. Et une fois à hauteur et de profil, le groupe de Kaaris avance vers eux de façon menaçante. Kaaris se met devant Booba et l’échange de coups démarre. Ensuite ils se déplacent le long des magasins puis rentrent dans la parfumerie avec des jets de bouteilles par Kaaris lui même, et de tous les objets qui lui passent sous la main. Puis, une bouteille la main, un des membres du groupe Kaaris frappe à la tête. C’est là qu’il est repoussé et frappé par trois personnes."

Puis l'attente a commencé avec très peu d'infos. De nombreux fans des deux artistes et des curieux étaient présents dans le calme devant le tribunal.

Audience Booba Kaaris 1
Audience Booba Kaaris 1 ©Radio France
  • A 22h,  Booba, Kaaris et les autres prévenus passent enfin devant le juge mais le procès des rappeurs Booba et Kaaris devait être renvoyé à une date ultérieure.
  • Le report fait consensus. "La justice ne se rend pas à 5 heures du matin" a déclaré la défense de Kaaris à BFM. Une position partagée par la défense de Booba.
  • Selon France Info, Booba a pris la parole  après l’exposé des situations personnelles de prévenus. Selon lui,s’il avait su qu’il serait dans le même avion que Kaaris, il aurait pris un autre vol. "Ce qui est arrivé est inexcusable, impardonnable" . Il s'est dit prêt à "participer à hauteur de 50% aux dommages et intérêts".
  • 22h55.  Toujours selon nos collègues de  France Info,  le tribunal a demandé le renvoi du procès de Booba et Kaarisau 6 septembre.  La procureure a requisla détention provisoire pour sept prévenus, dont Booba et Kaaris ainsi que l’interdiction de contact entre les protagonistes et l’interdiction d’apparaître dans un aéroport. Les avocats ont contesté la détention provisoire  demandée par la procureure et demandé lamise en place d'un contrôle judiciaire  dans l'attente du procès renvoyé au 6 septembre

> Tout ce que la bagarre Booba vs Kaaris nous a appris

  • 00h25 : La décision surla détention ou le contrôle judiciaire part en délibéré. Le tribunal se retire.
  • 00h25 : Booba  : "L'abcès a été crevé. Si on doit être irréprochable pour la justice et pour le rap, on le sera sans problème."
  • Kaaris : "C’est regrettable. Tout est terminé."
  • A 1 heure du matin le 4 août, le tribunal de Créteil n'avait toujours pas rendu de décision surla détention ou le contrôle judiciaire.
  • 1h45 : la décision tombe :  Le tribunal a finalement décidé de reporter le procès au 6 septembre et de placer les onze prévenus en détention provisoire , dont les deux rappeurs. Certains sont envoyés à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), les autres à celle de Fresnes (Val-de-Marne).

[Source France Info]

Crédits photos : Sébastien Bozon / AFP (Booba) - David Wolff - Patrick / Getty Images (Kaaris)

+ de Booba sur Mouv'+ de Kaaris sur Mouv'