MENU
Accueil
Booba et Hayce Lemsi clashent les topliners du rap français
Écouter le direct
Booba (David Benoliel) et Hayce Lemsi (BenjoyF)
Booba (David Benoliel) et Hayce Lemsi (BenjoyF)

Booba et Hayce Lemsi clashent les topliners du rap français

Suite à un reportage de Red Bull Music, Booba est rapidement monté au créneau pour clasher les topliners, auteurs de mélodies de certains hits du rap français.

Après avoir occupé la scène médiatique avec l'histoire de l'octogone (qu'il a enfin pu conclure avec Kaaris), Booba a désormais une nouvelle catégorie de personnes dans le viseur : les topliners. Ces derniers sont appelés en studio par certains artistes pour trouver des mélodies entêtantes et efficaces qui peuvent propulser un titre en tête des charts. 

Les topliners méconnus et connus à la fois

Vous avez sûrement entendu le produit de ces topliners puisque on retrouve leur trace par exemple sur Réseaux de Niska et le fameux "Pouloulou" qui aura résonné dans la tête de tout le monde en 2017. Mais également le refrain "Habitué, habitué, habitué" de Dosseh sur son morceau éponyme. Un topliner est donc tapi dans l'ombre puisque sa mélodie est vendue aux artistes mais il ne participe pas entièrement à la production du son, ni à son écriture. Un entre-deux qui confère aux topliners un statut non reconnu ou difficilement définissable.

Les artistes contre-attaquent

Sauf que Booba ne souhaite pas que les topliners soient considérés comme des artistes à part entière. Sur son compte Instagram, Kopp dit ouvertement ce qu'il en pense :

Redescendez sur terre.

Visiblement, Booba n'est pas seul à monter au créneau puisque Hayce Lemsi en parle aussi dans une vidéo. Il revient sur le rôle initial des topliners, leur apport dans un titre mais les somme de rester à leur place. Le rappeur parisien ajoute également :

Que chacun reste à sa place. Les stars à leur place, les musiciens à leur place.

Nul doute que cette polémique pousse d'autres artistes du game à se manifester là-dessus.