MENU
Accueil
10 projets rap français qui vous ont peut-être échappé en 2017
Écouter le direct
10 projets rap français qui vous ont peut-être échappé en 2017
10 projets rap français qui vous ont peut-être échappé en 2017 ©Radio France

10 projets rap français qui vous ont peut-être échappé en 2017

Il n'est pas trop tard pour découvrir les meilleurs projets 2017 qui n'ont pas obtenu une reconnaissance à la hauteur de leur qualité. Rattrapage.

Comme chaque année, vous avez préféré vous laisser guider par le confort des tops des classements de streaming,en comptant sur nous pour vous dénicher quelques pépites  -et vous avez eu raison. Comme chaque année, voici donc une petite liste absolument pas exhaustive de projets dont le retentissement médiatique n’a malheureusement pas été à la hauteur de la qualité. Et pour être sûr de satisfaire tout le monde, il y en a pour tous les goûts : du classique, de l’expérimental ; du piano-violon et de la trap ; du presque connu et du rap du fin fond des bas-fonds. A moins d’être le plus grand relou que la terre ait jamais porté, vous devriez trouver votre bonheur dans au moins l’un des dix projets de cette sélection.

Butter Bullets - Air Mès et Hermax  (Décembre)

Pour la présentation en bonne et dûe forme, faisons court : Butter Bullets est un duo composé d’un rappeur (Sidisid ) et d’un beatmaker (Dela ), que l’on pourrait ranger à mi-chemin entre la scène “rap français alternatif” des années 2000 et la nouvelle scène française nourrie à l’autotune, aux beats trap (malgré cet amour toujours intact du sampling), et aux adlibs. Doués pour faire cohabiter la beauté assez pure de leur musique avec l’esprit malsain de Sidisid , les deux compères ont livré en cette fin d’année un nouvel album que l’on pourrait résumer comme une scène d’Orange Mécanique  : si on ferme les yeux, c’est beau et apaisant ; si on les ouvre, ça ressemble plutôt à un meurtre à coups de statue en forme de phallus.

Triplego - 2020 (Mars)

Composé de Momo Spazz à la prod, et de de Sanguee  à la voix, Triplego est un autre duo rappeur-beatmaker qui fait dans la haute-couture musicale. L’adjectif “alternatif” sied là encore parfaitement à leur style, mais l’ambiance est ici extrêmement différente : bien plus planante, avec une partie instrumentale clairement tournée vers l'électronique, et des textes faisant la part belle au fameux spleen du banlieusard. En constante progression depuis 4 ans, le duo a livré cette année son projet le plus abouti , 2020 , un album sombre et sophistiqué. Cerise sur le gâteau : des clips léchés, réalisés pour la plupart par le génial Kevin el Amrani.

Pejmaxx - 3ème album (Novembre)

A la base on aurait pu citer Hugo TSR , puisque son dernier album, Tant qu’on est là,  estl’un des meilleurs de l’année ,  mais il est toujours assez paradoxal de continuer à le présenter dans un top underground, étant donné que chacun de ses projets rencontre à chaque fois une certaine résonance médiatique -le mec tape quand même le million de vues sur des titres non-clippés. Roi des souterrains, il est en quelque sorte la partie émergée d’un iceberg de rappeurs fidèles au piano-violon, aux rimes riches et aux textes consistants. Avec lui, on pourrait citer un nombre incalculable de projets sortis cette année défendant la même vision du rap , à l’image de ce troisième album (sans titre) de Pejmaxx , dont cette collaboration de haut vol avec Furax Barbarossa  et Scylla (bon, ok, ce dernier est absent)

Leo Roi - Météo Canicule (Aout)

Pur produit de son époque, Leo Roi est le genre de rappeur pour qui l’autotune est un véritable organe supplémentaire,  venant se greffer tout naturellement à sa véritable voix. Derrière le cinquième degré de sa musique et de ses clips, ce jeune garçon est un véritable laboratoire en pleine ébulition : ses influences, son personnage, et sa maîtrise de l’autotune en fontl’un des rappeurs les plus passionnants du moment. Selon votre sensibilité à sa musique et à son personnage, vous pouvez, au choix, voir Leo Roi comme un énième adulescent stupide et malaisant ayant choisi de se mettre en scène sur internet, ou comme un génie de la musique n’ayant rien à envier à Mozart. Météo Canicule  est disponible depuis le mois d'août, et il reste l’un des projets rap français les mieux notés de l’année sur SensCritique -ok, ce critère n’a aucun sens, mais c’est un bon début, en attendant une review de Thomas Ravier dans la Nouvelle Revue Française.

Katana - L’épée II justice  (Octobre)

A l’heure où la plupart de ses compagnons des années fastes ont soit évolué, soit disparu de la circulation, Katana , l’ex-membre de la mythique Unité de Feu , continue de servir à son public un rap figé hors du temps . Servi par les prods de Char , clairement plus proches des sonorités de Haine, Misère et Crasse que des grandes tendances actuelles, le rappeur à la voix nasillarde et au flow ectoplasmique continue à jongler entre introspection et références saugrenues. L’épée de justice  est le second volet d’une trilogie démarrée en 2014 avec Le Fourreau. On attend la troisième fournée avec impatience .

Iron Sy & DJ Weedim - Amadou Malick Chapitre 1  (Mars)

Autre grand acteur des années 2000, Iron Sy  semblait avoir complètement déserté le champ de bataille, malgré quelques apparitions sporadiques de temps à autre. De retour avec un nouveau projet cette année, le désormais vétéran a prouvé qu’il était plus que jamais en jambes , toujours aussi énervé et toujours aussi inventif, à l’image du titre Croque-Mort , clippé par lePTPFGang . Entièrement produit parDJ Weedim , Amadou Malick Chapitre 1  est sorti en mars, et mériterait largement sa place dans la majorité des tops de fin d’année.

LK (Hotel Moscou) - Xanadu (Septembre)

C’est l’histoire d’un magnat de la finance ivre de pouvoir,  qui trompe sa femme et a un peu trop tendance à abandonner ses gosses. Arrivé au sommet, il se rend compte qu’il est assis sur du vide, et sa chute peut alors commencer. A peu de choses près, ça pourrait être le scénario du dernier Scorsese, mais ici, c’est Laurent Kia  qui tient le rôle de Leonardo Di Caprio. Storytelling psychologique étalé sur 17 pistes  dont 4 interludes théâtrales, Xanadu  estl’un des projets les plus singuliers de l’année 2017 . Pas forcément facile à appréhender dès la première écoute, mais franchement bien foutu quand on prend le projet dans son intégralité.

Makala - Gun Love Fiction  (Juin)

Dans la grande tradition des story-tellings déclinés sur tout un projet, Gun Love Fiction  explore un concept assez particulier :cet EP raconte l’histoire de deux personnages intriqués,  l’un bon, interprété par Makala  et l’autre mauvais, interprété par Pink Flamingo , son beatmaker, qui se mue ponctuellement en rappeur sous le nom de Varnish . Bon, évidemment, le concept est beaucoup plus nuancé et complexe que ce synopsis en deux phrases, mais ne spoilons pas. Tout aussi impossible à résumer, l’ambiance de cet EP explore un nombre incalculable de pistes,  puisant ses influences dans la funk, la trap, l'électro, et le rap français plus classique.

BARABARA - En Ford Mustang ou La Morsure du Papillon  (Avril)

Prenez Max Rockatansky, secouez son psyché, ajoutez une bonne dose d’amour physique, saupoudrez d’éléments bibliques :bienvenue dans le monde étrange  décrit dans l’EP En Ford Mustang ou La Morsure du Papillon , une oeuvre hors-du-commun  abordant des thématiques aussi larges que la solitude psychologique de l’expatrié, les relations intenses entre deux corps, ou encore le fait de se démonter le crâne au whisky de temps à autre.

Ichon - Il suffit de le faire (Novembre)

Si la carrière d’Ichon  continue de suivre une progression linéaire,il devrait bientôt quitter les tops underground  pour aller s’installer durablement en haut des tops des grosses plateformes de streaming, ceux qui apportent autre chose qu’une reconnaissance honorifique. Projet le plus abouti de sa (courte) carrière , Il suffit de le faire, majoritairement produit par Myth Syzer (ce qui devrait suffir à vous convaincre de lancer l’écoute), Il suffit de le faire  est le genre de projet qui ne s’embarasse pas du moindre déchet, et se permet même quelques folies- comme ce couplet de Jeune LC , un mec trop rare dans ce rap français. Beaucoup d’introspection -mais jamais rien de chiant-, autant de certitudes, une vraie maîtrise à 360 degrés.  Et dire qu’il ne s’agit même pas officiellement d’un album....

Crédit photo : Capture YouTube Ichon - Maintenant

Tout Genono sur Mouv' ici