MENU
Accueil
WhatsApp : les utilisateurs vont devoir partager leurs données avec Facebook
Écouter le direct
Illustration des applications Facebook, Whatsapp et instagram. (Miho Takahashi / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun via AFP)
Illustration des applications Facebook, Whatsapp et instagram. (Miho Takahashi / Yomiuri / The Yomiuri Shimbun via AFP) ©AFP

WhatsApp : les utilisateurs vont devoir partager leurs données avec Facebook

L'application est une propriété du géant Facebook, et elle va bientôt livrer davantage d'informations à sa maison-mère.

Avec la nouvelle mise à jour qui concerne tous les utilisateurs de Whatsapp à travers le monde, l'application de messagerie va forcer ses utilisateurs a partager des données avec Facebook, ce qui n'était jusqu'ici pas obligatoire. Les utilisateurs qui refusent ne pourront plus utiliser l'appli à partir du 8 février 2021.

Selon BFMTV, la mise à jour concerne "tous les pays du monde, dont la France" et depuis le 6 janvier, des utilisateurs reçoivent les premiers messages d'alerte pour les informer de ce changement de politique de confidentialité. Propriété de Facebook depuis février 2014, l'application compte plus d'un milliard d'utilisateurs dans le monde, qui devront tous partager avec Facebook, Messenger ou Instagram leur numéro de téléphone, des données sur leurs transactions et surtout : leur adresse IP.

"Whatsapp met à jour sa politique de confidentialité, rendant obligatoire pour tous le partage des données avec Facebook. IMPORTANT - Vous devez accepter avant le 8 février, sans quoi votre compte sera SUPPRIMÉ." explique un internaute en partageant les messages d'informations envoyés par la messagerie. 

Facebook rentabilise Whatsapp ?

Ces changements opérés par Facebook montrent que la compagnie américaine souhaite commencer à générer des revenus importants avec Whatsapp. Jusqu'ici la plateforme est loin d’être aussi rentable que Facebook ou Instagram. Pour développer un modèle économique exponentiel, le géant américain entend proposer aux entreprises de faire du démarchage de clients directement sur Whatsapp et ainsi, faire fructifier l'immense base de donnée que l'appli génère. Par exemple, en développant des Services Après Ventes (SAV), comme l'explique BFMTV.