MENU
Accueil
Vogue privilégie des travailleuses sur sa Une, plutôt que des mannequins
Écouter le direct
Unes du British Vogue de juillet 2020 (Photos : Vogue)
Unes du British Vogue de juillet 2020 (Photos : Vogue) ©Radio France

Vogue privilégie des travailleuses sur sa Une, plutôt que des mannequins

L'édition Royaume-Uni du magazine Vogue a décidé de consacrer son numéro de juillet aux femmes en première ligne lors de l'épidémie de coronavirus.

Avec ce titre "The New FRONTLINE" soit "la nouvelle ligne de front", British Vogue a décidé de mettre la lumière sur les héroïnes du quotidien, celles qui sont au service de la population chaque jour pour répondre à nos besoins.

Trois couvertures, trois femmes, trois métiers

On retrouve alors trois femmes pour trois couvertures différentes. L'une est sage-femme, l'autre conductrice de métro et la troisième est employée dans un supermarché. Elles s'appellent respectivement Rachel Millar, Narguis Horsford et Anisa Omar. Sur le site internet, Vogue consacre de longs paragraphes à la vie de chacune et à leur métier. Une façon de mettre ces métiers indispensables à notre vie au cœur d'un magazine ayant plus l'habitude de mettre en avant mannequins et actrices.

"Un moment de remerciements"

Le magazine explique que ce choix éditorial est évidemment lié à l'épidémie de coronavirus, qui a été très violente au Royaume-Uni avec 39 369 décès à cette heure. "Ce chapitre dans l'Histoire a vu la société porter son attention sur des personnes dans ce pays qui ne sont généralement mise en lumière" raconte Edward Enninful, rédacteur en chef de British Vogue. Il qualifie ce numéro de "moment de remerciements."

Un dossier complet de 20 pages est consacré à ces femmes et ces métiers dans le nouveau numéro de British Vogue. Médecins, facteurs, professeurs, épidémiologistes, commerçants et bien d'autres, ce sont tous ces métiers qui sont représentés.