MENU
Accueil
Un Drive-in Festival, dans toute la France
Écouter le direct
Drive-in à Manhattan en 1965  (Neville Elder)
Drive-in à Manhattan en 1965 (Neville Elder) ©Getty

Un Drive-in Festival, dans toute la France

Les salles de cinéma sont toujours fermées, mais le drive-in fait patienter plusieurs villes en douceur.

Si le déconfinement a débuté lundi 11 mai, la France procède par étapes, et les gros rassemblements sont encore interdits. Ainsi, les restaurants, les salles de concerts, mais aussi les cinémas gardent leur portes fermées au moins jusqu'à la mi-juillet... 

L'industrie du cinéma se trouve donc bloquée, mais une solution miracle pourrait bien nous faire patienter en beauté : le drive-in. La pratique était très courante au siècle dernier, et se refait une jeunesse actuellement en Allemagne et aux Etats-Unis tout particulièrement. Hyper adapté à la situation et pratique, le drive-in permet de respecter les distances de sécurité, chacun dans sa voiture, tout en regardant son film sur grand écran. 

En France, la ville de Crest (Drôme) a fait son premier drive-in mardi 12 mai. Au programme ? Le film La bonne Épouse, de Martin Provost paru au cinéma le 11 mars dernier. Malheureusement, le long-métrage n'a pas eu le temps d'être exploité à sa juste valeur, les salles ayant été fermées le 14 mars. 

Le directeur de la culture et du patrimoine de la ville, Eric Aubert précise : "On a fait le choix d’un film d’actualité, il n’est pas question de passer "La Septième Compagnie"! On part sur une séance par semaine : mardi prochain, ce sera Papi-Sitter, de Philippe Guillard. Les projections sont gratuites, sur réservation. Mardi soir, on a pu inscrire 120 véhicules pour environ 200 demandes.". 

La bonne nouvelle, c'est qu'à partir du 16 mai, un drive-in festival parcourra la France en commençant par Bordeaux. Les bénéfices seront reversés aux salles de cinéma et distributeurs en difficulté à cause de la crise sanitaire.