MENU
Accueil
Twitter supprime 70 000 comptes d'extrémistes pro-Trump
Écouter le direct
Compte Twitter de Donald Trump - Illustration du 10/08/2020 (Olivier Douliery)
Compte Twitter de Donald Trump - Illustration du 10/08/2020 (Olivier Douliery) ©AFP

Twitter supprime 70 000 comptes d'extrémistes pro-Trump

Le "Blue Bird" a banni des milliers de comptes d'utilisateurs jugés trop dangereux.

Les évènements survenus au Capitole le 6 janvier 2021 ont secoué les Etats-Unis et le rôle des réseaux sociaux a été pointé du doigt. Twitter a récemment indiqué avoir banni plus de 70 000 utilisateurs qui "partageaient des contenus dangereux, associés à QAnon, à grande échelle". L'oiseau bleu entend par ces mesures montrer sa fermeté à l'égard des comptes "essentiellement consacrés à la propagation de ces théories du complot sur tout le service".

"QAnon" : des adeptes d’extrême droite 

Le mouvement "QAnon" cité par Twitter dans son communiqué est une communauté fanatisée de militants pro-Trump. Ces activistes politiques soutiennent Trump à grand coup de théorie du complot et ont fait des réseaux sociaux leur plus grand terrain de jeux. Twitter, comme la plupart des grandes plateformes américaines, espère ainsi reprendre le contrôle et museler ces utilisateurs indésirables. "Des plans pour de futures manifestations armées prolifèrent sur Twitter et ailleurs, y compris pour une deuxième attaque du Capitole le 17 janvier 2021" s'alarmait Twitter vendredi 6 janvier selon RFI.

Twitter était le réseau social favori du président Donald Trump dont le compte a été suspendu le 8 janvier, suite aux violences du Capitole. Le même weekend, Snapchat, Facebook et Twitch avaient également pris des sanctions a l'encontre du président sortant. L'AFP indique par ailleurs qu'une procédure de destitution (impeachment) est actuellement entrain d'émerger à Washington, portée par le parti démocrate.