MENU
Accueil
Twitter renforce son règlement contre les "messages déshumanisants"
Écouter le direct
Illustration de l'application Twitter (Jakub Porzycki / NurPhoto via AFP)
Illustration de l'application Twitter (Jakub Porzycki / NurPhoto via AFP) ©AFP

Twitter renforce son règlement contre les "messages déshumanisants"

Instauré en 2019, le règlement de Twitter évolue régulièrement, en même temps que les pratiques, pour lutter contre la haine en ligne.

Théâtre de tous les clashs, même les plus sordides, Twitter a décidé de taper du poing sur la table pour s'opposer aux messages à caractère haineux régulièrement diffusés sur la plateforme. 

Pour ce faire, l'oiseau bleu a annoncé mercredi 2 décembre 2020 l'élargissement de la définition des messages à caractère haineux en interdisant toute publication cherchant à "déshumaniser selon des critères raciaux, ethniques ou de nationalité" rapporte FranceInfo.

"Si nous encourageons les gens à s'exprimer librement sur Twitter, les abus, le harcèlement et la conduite haineuse n'ont pas leur place sur notre plateforme" explique l'équipe de Twitter Security. "Nous élargissons aujourd'hui notre politique en matière de conduite haineuse pour exclure les messages qui déshumanisent les gens selon des critères de race, d'ethnicité ou d'origine nationale__" poursuit l'équipe dans un article partagé directement sur la plateforme.

Dans cet article consultable en français, Twitter Security explique en détail les types de contenus susceptibles de s'exposer à des sanctions. Pour rester dans le concret, l'article donne même des exemples qui parlent d'eux-même : 

Les exemples des messages qui seront dorénavant interdits sur Twitter. (Article Twitter Security)
Les exemples des messages qui seront dorénavant interdits sur Twitter. (Article Twitter Security)

Les utilisateurs de Twitter qui s'obstinent à poster ce genre de messages haineux s'exposeront donc à des sanctions de la part de l'entreprise américaine. Et "Si un compte enfreint le règlement de Twitter à plusieurs reprises, nous pourrons bloquer ou suspendre le compte", a averti l'oiseau bleu.