MENU
Accueil
Toulouse : en galère pour trouver un stage, elle se met en vente sur le Bon Coin
Écouter le direct
Illustration : Elle se met en vente sur Leboncoin car elle ne trouve pas de stage (SOPA Images)
Illustration : Elle se met en vente sur Leboncoin car elle ne trouve pas de stage (SOPA Images) ©Getty

Toulouse : en galère pour trouver un stage, elle se met en vente sur le Bon Coin

Sandra cherche désespérément un stage : face à la crise elle a du faire preuve de créativité.

Sandra cherche un stage dans l’hygiène et la sécurité environnementale à Toulouse, et comme des milliers d'étudiants, elle doit faire face à la crise. 

Avec le contexte actuel, il est très difficile de trouver un emploi, une alternance et même un stage, la crise sanitaire prenant aussi la forme de crise de l'emploi, touche des milliers d'étudiants. Entre confinements et couvre-feux, difficile pour les entreprises de se projeter dans l'avenir, et d'envisager un quelconque recrutement. Un des effets secondaires de la pandémie auquel Sandra se retrouve confrontée. 

152 candidatures en vain 

Afin de valider ses études, la jeune femme de 31 ans, doit impérativement effectuer un stage : "Je suis apprenante au sein d’une école toulousaine pour valider une certification de Responsable QHSE". Malgré sa détermination, aucune de ses tentatives n'a aboutie : "J'en suis à 152 candidatures (réponses à des offres, candidatures spontanées…) qui restent lettre morte ou pour lesquelles seuls des refus arrivent." confie-t-elle à ActuToulouse.

Aux grands maux les grands moyens 

Face à cette situation, Sandra s'est résolue à tenter le tout pour le tout. Désespérée, elle a donc posté une annonce sur  Le Bon Coin (le site de vente entre particuliers): "La situation est tellement critique que j’en suis arrivée à me mettre en vente sur Leboncoin" déplore t'elle. Une situation qu'elle prend malgré tout sur le ton de la dérision, car son geste se veut surtout symbolique afin de dénoncer une situation qui témoigne de la détresse plus que présente des étudiants. C'est donc avec des enchères qui démarrent à 1€ que la jeune femme se met en vente, avec l'annonce suivante dont voici un extrait : 

"À vous mes chers futurs employeurs, Jeune (mais pas trop : 31 ans), dynamique (mais pas trop), motivée (peut-être un peu trop avec cette annonce !), je recherche un poste de Responsable QHSE ou HSE ; bref, tout poste en lien avec ce domaine d’activité me satisferait entièrement, je ne suis pas difficile ! Je ne suis pas non plus candidate à Koh Lanta mais prête à tout pour intégrer votre super boite donc pourquoi pas me mettre au régime poisson cru péché au harpon dès maintenant…(...)  PS : j’allais oublier, j’ai parfois cours de poney sur glace le soir donc il ne faudra pas trop compter sur moi au-delà de 19h30. Au plaisir de vous rencontrer masqués !"

En espérant qu'un employer remarque sa détermination et qu'elle trouve un stage !