MENU
Accueil
Spotify : 90% des artistes touchent moins de 1000€ par an
Écouter le direct
Illustration Spotify (crédits : Omar Marques / SOPA Images / Light Rocket / Getty Images)
Illustration Spotify (crédits : Omar Marques / SOPA Images / Light Rocket / Getty Images) ©Getty

Spotify : 90% des artistes touchent moins de 1000€ par an

Un constat alarmant contre le système de rémunération de Spotify et des plateformes de streaming en général, clairement en défaveur des artistes indépendants, injustement rémunérés.

Même si le streaming a littéralement bouleversé nos habitudes d'écoute et que les newcomers français explosent toutes les statistiques d'écoutes, il n'en est pas moins difficile pour les artistes de vivre et générer de l'argent grâce à leur activité sur les plateformes. 

Une nouvelle étude statistique lancée en 2020 par Aepo Artis intitulée "campagne Pay Performers" révèle qu'en réalité 90% des artistes touchent moins de 1000€ par an. Un système qui ne profite qu’à une minorité car seulement 1% des artistes serait en mesure de percevoir un SMIC grâce à leurs streams. 

Une réalité trop complexe 

D'autres études internationales le confirment : sur 1,6 million d’artistes dont la musique a été mise à disposition en digital, 1 % a capté 90 % des écoutes globales. Et parmi ce 1 %, 10 % ont généré 99,4 % des écoutes. En gros, il y a 1,44 million d’artistes distribués sur les plateformes qui ne représentent que 0,6 % des écoutes globales.

"Avec les plates-formes musicales comme Spotify, Deezer ou Apple Music, les artistes déjà riches deviennent encore plus riches, les pauvres encore plus pauvres et ceux qui étaient dans la moyenne ne s’en sortent plus", déclare Suzanne Combo, déléguée générale de la Guilde des artistes de la musique (GAM).

La campagne "Justice at Spotify"

Depuis le mois d'octobre, le syndicat américain des musiciens (UMAW) a ainsi lancé la campagne “Justice at Spotify” pour essayer d'obtenir une rémunération de chaque artiste par rapport à leur nombre de streams directs (une écoute = un centime) contrairement au modèle actuel qui rémunère les artistes par rapport à la part de marché qu’ils possèdent sur l’ensemble de la plateforme de streaming.

En 2019 déjà, selon le site The Trichordist, Spotify rémunérait les ayants droit de 0,0034 dollar par écoute. Largement insuffisant pour pallier à l'interdiction des rassemblements, paralysant elle aussi gravement l'industrie de la musique.