MENU
Accueil
Quand le professeur Didier Raoult se compare à Kylian Mbappé
Écouter le direct
Professeur Didier Raoult - IHU de Marseille - juin 2020 (Christophe Simon) & Kylian Mbappé - Moscou, conférence de presse - juin 2018 (Franck Fife)
Professeur Didier Raoult - IHU de Marseille - juin 2020 (Christophe Simon) & Kylian Mbappé - Moscou, conférence de presse - juin 2018 (Franck Fife) ©AFP

Quand le professeur Didier Raoult se compare à Kylian Mbappé

Le professeur Didier Raoult s'est comparé à Kylian Mbappé lors d'une interview avec BFMTV.

C'est l'une des figures emblématiques de cette crise sanitaire, le professeur Didier Raoult, qui militait pour un traitement à l'hydroxychloroquine, a accordé un entretien à BFMTV ce mercredi 3 juin. Interrogé par Ruth Elkrief et Margaux de Frouville, le professeur a donné son avis sur la gestion de la crise, sur la situation épidémique actuelle et sur la manière dont les médias l'ont traité. 

Selon le scientifique, les journalistes ne sont pas forcément "compétents" pour parler de science et compare son domaine à celui du football : “Je pense que vous êtes plus compétents pour regarder les joueurs de foot. Donc si on vous demande qui sont les meilleurs joueurs de foot, tout le monde le sait partout mais si on vous demande quels sont les dix meilleurs chercheurs français les gens ne le savent pas. Je pense que vous-mêmes avez des difficultés à aller regarder parce que la formation pour ça, les outils pour ça ne vous sont pas connus, ne sont pas utilisés."

Le professeur Raoult a même été jusqu'a se comparer au jeune prodige français, Kylian Mbappé : "C’est comme si vous compariez Mbappé à un gardien de but de troisième division. Au bout d’un moment, vous savez que Mbappé n’est pas pareil, mais que vous ne sachiez pas que moi, je ne suis pas pareil…". Enfin, lorsque la journaliste lui demande si il est le Kylian Mbappé de la recherche, ce dernier répond : "En France, oui ! Dans l’ensemble des éléments que vous pouvez prendre, je ne suis jamais en dehors des dix premiers".

Des propos qui risquent encore de faire couler de l'encre...