MENU
Accueil
Pourquoi il faut oublier les soirées entre potes pendant un bon moment
Écouter le direct
Pendant plusieurs semaines, il faudra oublier les apéros entre amis à la maison
Pendant plusieurs semaines, il faudra oublier les apéros entre amis à la maison ©Getty

Pourquoi il faut oublier les soirées entre potes pendant un bon moment

Avec la fermeture des bars, clubs et restaurants depuis samedi minuit, la tentation est forte de changer de lieu et organiser les soirées entre amis chez soi. Et pourtant, il faut oublier cette idée. Mouv' t'explique pourquoi

Pour arrêter la circulation du virus, il n'y a qu'une seule solution : le principe de barrière sociale. C’est ce qu’a expliqué sur France Inter le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon : "Il faut diminuer massivement les contacts parce que nous pouvons tous véhiculer le virus sans le savoir : nos proches, nos amis, nos collègues peuvent être malades sans pour autant avoir de symptômes autres qu’un petit rhume ou une toux, et ils sont transmetteurs de ce virus."  Il ajoute une consigne simple :

Il vaut mieux rester confiné chez soi.

Et donc sans inviter d’amis ou de proches...

En résumé, chacun peut être porteur sain du Covid-19, ne pas tomber malade mais contaminer d’autres personnes, plus fragiles. En moyenne, une personne porteuse du virus le transmet à trois personnes.

Un virus qui pourrait rester jusqu'à 3 jours sur du plastique

D'autant qu’en soirée, non seulement il est impossible de respecter la nouvelle consigne de se tenir à au moins un mètre les uns des autres, mais le virus se dépose partout. Une équipe de scientifiques du laboratoire de virologie de l’institut national américain de recherche sur les maladies infectieuses (NIAID) a pu déterminer que le virus du Covid-19 peut être détecté dans une pièce trois heures après avoir été projeté dans l’air, par toux, postillons, ou éternuement. Même résistance sur les surfaces : le coronavirus reste sur le carton (type emballage de pizza) jusqu’à 24 heures, et sur du plastique (type barquette alimentaire) pendant 2 à 3 jours. D’où l’importance de limiter les contacts et donc les apéros improvisés à la maison.

En Belgique, la Première ministre Sophie Wilmès, a d’ailleurs passé précisément ce message dimanche soir aux jeunes Belges : "Je sais que vous avez envie de voir vos amis, mais je vous demande de limiter vos contacts et surtout de ne pas organiser de soirées en réponse à la fermeture des bars et des boites."

Pas de soirée pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. En revanche, rien n’interdit les snap, Facetime et autre appels live dans le salon, ou pour se filmer en train de chanter sur son balcon, comme les Italiens.