MENU
Accueil
Pour près d'un jeune sur deux, la police française est raciste
Écouter le direct
Arrestation métro Trocadero (Gyori Antoine /Corbis)
Arrestation métro Trocadero (Gyori Antoine /Corbis) ©Getty

Pour près d'un jeune sur deux, la police française est raciste

La police n'est clairement pas bien perçue pour les jeunes aujourd'hui.

Ces derniers temps particulièrement, la police a été pointé du doigt pour certains de ses comportements violents comme notamment lors de l'affaire Michel Zecler, ce producteur qui a été tabassé et victime d'insultes racistes en novembre dernier. 

Alors que la situation est tendue, le média 20 Minutes a pris l'initiative de lancer une enquête pour voir plus clair sur la perception des jeunes sur les forces de l'ordre aujourd'hui. 

Les jeunes n'ont pas confiance en la police

Des sondages ont donc été faits sur des personnes âgées de 18 à 30 ans. Le résultat n'est pas glorieux. 

Les 18-30 ans se montrent sensibles aux enjeux de lutte contre les discriminations et les violences policières mais ne rejettent pas cette institution en bloc

{% separator %}

Si 79 % des jeunes adultes jugent que les violences policières sont une réalité et 48 % que l’institution est "raciste", les deux tiers des vingtenaires refusent de stigmatiser l’ensemble des agents.

{% separator %}

Les mesures de la proposition de loi "sécurité globale" sont particulièrement impopulaires, et l’idée selon laquelle il est dangereux de manifester est diffuse.

Le climat actuel n'est pas perçu comme rassurant pour la plupart des "jeunes", et la loi de la sécurité globale a déclenché de grosses manifestations ces dernières semaines. Pour rappel, plus de 500 000 personnes ont défilé dans la rue, panneau à la main.