MENU
Accueil
Pour 78% des Français, il n'y a pas plus de racisme dans la police qu’ailleurs
Écouter le direct
Deux policiers - Paris, 2012 (Alex Robertson)
Deux policiers - Paris, 2012 (Alex Robertson) ©Getty

Pour 78% des Français, il n'y a pas plus de racisme dans la police qu’ailleurs

Selon un sondage Opinionway, commandé par le Centre de recherches politiques de Sciences Po, 78% des Français considèrent qu’il n’y a pas plus de racisme dans la police que dans les autres milieux professionnels.

Les agissements racistes de certains policiers sont particulièrement pointés du doigt ces derniers temps. En décembre 2020, 48% des 18-30 ans jugeait la police raciste, selon une enquête de 20 Minutes. Pourtant, plus globalement, la police ne souffre pas d'une si mauvaise image.

Une question de génération ?

Un sondage, publié par le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof), révèle que pour 78% des Français il n’y pas plus de racistes au sein de la police que dans les autres professions. Plus précisément, 67% estiment qu’il y a "autant de racistes que dans la plupart des autres milieux professionnels", et 11% qu’il y "moins de racistes que dans la plupart des autres milieux professionnels". 

Ce sondage, mis en comparaison, montre que la vision de la police n’est pas du tout la même en fonction des générations. Les jeunes semblent être davantage exposés aux violences policières, et les bavures comme celles ayant touché Théo Luhaka ou Michel Zecler ont plus de retentissement chez eux. Dans le cas de l'enquête du Cevipof, ce sont 2 105 Français "représentatif(s) de la population française âgée de 18 ans et plus" qui ont été interrogés. 

La même tendance observée dans d'autres pays européens

18% des Français estiment en revanche qu’il y a "plus de racistes (dans la police) que dans la plupart des autres milieux professionnels", toujours d’après le sondage. Ce chiffre est exactement le même en Allemagne et au Royaume-Uni, où l’enquête a également été menée. Il est un peu plus élevé en Italie (21%). 

Le sondage révèle d’autres chiffres intéressants. On apprend que pour 62% des Français, la police "ne forme pas bien ou suffisamment ses agents". 54% des sondés pensent même que les policiers "n’use(nt) pas de la force à bon escient en fonction de la situation". 

Les avis sont assez partagés, mais en majorité l'opinion des Français sur la police est favorable. 76% estiment qu'elle n'est "pas suffisamment reconnue pour son dévouement", 71% qu'elle est "efficace/compétente" et "honnête". L'occasion de se reposer la question de l'émission Débattle du 23 avril 2020 : les violences policières sont-elles minimisées ?