MENU
Accueil
Deux nouvelles amendes contre les squatteurs d'immeuble
Écouter le direct
Contrôle de Police en bas d'un immeuble (crédits : Clément Mahoudeau / AFP)
Contrôle de Police en bas d'un immeuble (crédits : Clément Mahoudeau / AFP) ©AFP

Deux nouvelles amendes contre les squatteurs d'immeuble

Des nouvelles mesure contre le squat vont être testées à partir de ce mardi 19 octobre dans six grandes villes de France.

Mauvaise nouvelle pour tous les amateurs de soirée en bas du bâtiment ! Le ministre de l'Intérieur vient d'annoncer une nouvelle expérimentation des forces de l'ordre pour lutter contre la délinquance du quotidien. Deux nouvelles amendes délictuelles vont être expérimentées par les policiers dans 6 grandes villes de France à partir de ce mardi 19 octobre.

Lille, Marseille, Reims, Rennes et Créteil

Concrètement, tous ceux qui occuperont illicitement une partie commune d’un immeuble collectif ou qui tenteront une quelconque installation sur le terrain d’autrui seront immédiatement verbalisés 200 euros (minoré à 150€ et majoré à 450€) . Pour ceux qui occuperaient illicitement un terrain, l’amende sera de 500€ (minorée à 400€ et majorée à 1 000€). Ainsi, toute personne qui occupera les espaces communs ou le toit d'un immeuble collectif ou qui empêcherait l’accès, la libre circulation ou le bon fonctionnement des dispositifs de sécurité et de sûreté sera fortement réprimandée. Aucune installation temporaire sans justificatif ne pourra être envisagée légalement. Un procès-verbal en cas de non respect de cette nouvelle loi qui sera en plus inscrit sur le casier judiciaire.

"Une arme complémentaire" pour lutter contre le trafic de stupéfiants

Une expérimentation qui sera logiquement appliquée partout en France et qui a été relativement simplifiée pour les forces de l'ordre qui n'auront cas transmettre le PV au Centre National de Traitement la contravention de manière dématérialisée. En espérant qu'il n'y est pas d'abus. À suivre...