MENU
Accueil
"Ma cité va briller" : l'action de la jeunesse pour un environnement plus propre
Écouter le direct
Clean Challenge à Colombes avec l’association locale "Jeun'Espoir" aux côtés de membres d'"Espoir et Création" et de l'équipe de Mouv'
Clean Challenge à Colombes avec l’association locale "Jeun'Espoir" aux côtés de membres d'"Espoir et Création" et de l'équipe de Mouv' ©Radio France

"Ma cité va briller" : l'action de la jeunesse pour un environnement plus propre

Lancé l’été dernier à Garge-lès-Gonesse, le #CleanChallenge a rapidement dépassé les frontières du Val d’Oise. Un gros succès, fait pour durer ! Mouv' est allée rencontrer l'association à l'origine de ce défi citoyen.

Tout a commencé à Garges-lès-Gonesse. Le 31 juillet 2019, se déroulait – à l’initiative de l’association Espoir et Création - le tout premier Clean Challenge. Le principe : nettoyer sa cité de fond en comble et mettre au défi une autre d’en faire autant, via les réseaux sociaux. 12 challenges ont depuis été organisés à Garges. "Quand on a commencé, on était une vingtaine", raconte Hind Ayadi, la fondatrice d’Espoir et Création. "La dernière fois, on était une centaine, il y avait des jeunes de tous les quartiers. C’est pour ça aussi qu’on a lancé le clean challenge, pour permettre aux jeunes de se rassembler, de dépasser les rixes interquartiers."

Une ville, puis deux, puis trois… 

Poissy, Sartrouville, Romainville, Colombes, Marseille, Roubaix…  Une centaine de villes ont, depuis cet été, organisé leur(s) clean challenge(s). Même le Maroc et l’Algérie ont suivi. "Les médias en ont parlé, c’est devenu viral sur les réseaux sociaux… Je suis super fière de ce que les jeunes de chez moi ont initié", explique Hind Ayadi. "D’habitude, on parle d’eux dans la rubrique faits divers, là, on les retrouve partout sous un angle positif. Pendant les challenges, les habitants leur disent 'Bravo', des voitures s’arrêtent pour les féliciter, ça leur fait chaud au cœur. Ce ne sont pas des jeunes qui ont forcément l’habitude d’être encouragés." Et ça donne envie de continuer. 

Quant au nom du challenge, il fait référence au film Ma 6-T va crack-er de Jean-François Richet, sorti en 1997, dont la dernière scène a été tournée... à Garges-lès-Gonesse. 

Une vraie prise de conscience

Chaussettes, pneus, sacs plastique, mégots, canettes, préservatifs… On trouve (malheureusement) de tout dans les rues. "Les jeunes ne se doutaient pas que les déchets mettaient des centaines d’années à se détériorer", explique Hind Ayadi. "Maintenant, ils savent. Et ils ne peuvent plus jeter comme avant. Avec les clean challenges, ils ont réalisé l’importance de prendre soin de leur cadre de vie et du fait qu’on faisait du mal à la planète__. Je le vois à Garges, c’est plus propre qu’avant."

Pour nettoyer son quartier, pas besoin de grand-chose, un sac poubelle, des gants, éventuellement des pinces pour mieux attraper les déchets et de la bonne volonté. "Lancez-vous", encourage Hind Ayadi. "Vous pouvez le faire entre potes, en famille. Et envoyez-nous une photo (via Facebook), pour qu’on partage votre action !"