MENU
Accueil
Moha la Squale visé par une cinquième plainte pour "séquestration"
Écouter le direct
Moha LaSquale - Aux "Victoires de la musique" (Daniel Pier / Nurphoto)
Moha LaSquale - Aux "Victoires de la musique" (Daniel Pier / Nurphoto) ©AFP

Moha la Squale visé par une cinquième plainte pour "séquestration"

Une cinquième victime présumée vient de déposer plainte contre Moha LaSquale pour "séquestration".

Moha La Squale, déjà visé par une enquête pour "agressions sexuelles" vient de faire l'objet d'une cinquième plainte pour "séquestration", a indiqué l'avocat de la plaignante, Me Thibault Stumm, à l'AFP.

L'avocat qui conseille déjà 3 plaignantes dans cette affaire à indiqué avoir déposé une nouvelle plainte pour des faits de séquestrations qui seraient survenus "dans l'année 2020". Les plaignantes sont âgées de 23 à 28 ans et elles décrivent toutes des scènes de "violences volontaires", "agressions sexuelles" et "menaces de mort".

Trois d'entre elles avaient porté plainte début septembre, entraînant ainsi l'ouverture d'une enquête confiée à la police judiciaire parisienne. Une quatrième femme a porté plainte le 11 septembre. La cinquième plaignante est "une jeune femme dans la moyenne d'âge des autres plaignantes", qui voyait "occasionnellement" le rappeur.

Me Thibault Stumm a également indiqué à l'AFP avoir été contacté par une "ancienne victime". "Cette personne avait déposé plainte en 2011 au commissariat du XXeme pour des faits de violences. Elle avait retiré sa plainte à la suite de pressions subies de la part de Moha La Squale et de sa famille."

En plus de cette affaire, le rappeur devra répondre devant la justice d'un refus d'obtempérer aggravé, outrage à personne dépositaire de l'autorité publique et rébellion. En effet, il avait été interpellé en juin à la suite d'un contrôle routier, les policiers avaient découverts qu'il était recherché pour un "rodéo à moto" un mois auparavant.