MENU
Accueil
Moha La Squale : dix mois de prison requis contre le rappeur
Écouter le direct
Moha La Squale - (photo : Sarah Schlumberger)
Moha La Squale - (photo : Sarah Schlumberger)

Moha La Squale : dix mois de prison requis contre le rappeur

Moha La Squale a été jugé pour refus d’obtempérer, outrage et rébellion lors d'un contrôle en juin 2020.

En juin dernier, Moha La Squale était interpellé après un contrôle agité, dans le 18ème arrondissement de Paris. Le rappeur avait été alors placé en GAV pour "refus d'obtempérer dans le cadre d'un mandat de recherche, violences sur ASP et rébellion". Pour ces faits, il a été jugé pour refus d’obtempérer, outrage et rébellion. Le parquet a requis ce jeudi 18 mars 2021, dix mois de prison ferme, avec aménagement sous bracelet électronique.

Aussi, comme l'indique Helene Sergent pour 20 Minutes, la procureure a demandé une suspension de permis de conduire de six mois. Le tribunal a mis son jugement en délibéré au 15 avril.

Moha La Squale dit avoir "eu peur"

Dans la vidéo de son interpellation qui avait été diffusée sur les réseaux sociaux en juin, on peut entendre l'artiste crier des injures. Devant la présidente, le rappeur explique avoir eu peur de la police : "Je ne savais pas ce qui allait m’arriver. Je regrette d’avoir pris la fuite en moto et de ne pas avoir obtempéré la première fois avec les policiers. Je respecte les forces de l’ordre. Je suis désolé de tout ce qui s’est passé ​." explique t-il, avant d'ajouter : "J’ai grandi, j’ai une vie, un travail maintenant ."

Toujours selon les informations, la présidente a le sentiment que le prévenu utilise sa notoriété de façon préjudiciable. "Le fait d'être connu, de rouler dans une grosse voiture et de faire du rap, ça n'excuse rien, c'est un justiciable comme un autre." a-t-elle dit.