MENU
Accueil
Manger sur son lieu de travail, c'est désormais possible
Écouter le direct
Manger sur son lieu de travail, dans une entreprise de plus de 50 salariés, était jusque-là interdit.
Manger sur son lieu de travail, dans une entreprise de plus de 50 salariés, était jusque-là interdit. ©Getty

Manger sur son lieu de travail, c'est désormais possible

Un décret paru au Journal Officiel permet aux salariés de manger dans les locaux dédiés au travail dans les entreprises de plus de 50 employés. Jusqu'ici, c'était interdit par le code du travail.

Qui n'a jamais mangé son sandwich sur son bureau, devant son écran d'ordinateur, à la pause de midi ? On a tendance à l'oublier, mais c'était tout bonnement interdit par le code du travail, dans les entreprises de plus de 50 salariés, pour des questions d'hygiène, sauf dérogation.

Vous pouviez écoper d'une sanction disciplinaire et, l'entreprise d'une amende si l'inspection du travail venait contrôler et constatait que vous preniez votre repas dans un espace qui n'était pas dédié à la restauration. 

Lutter contre les croisements de personnes

Mais tout cela, c'est de l'histoire ancienne. Du moins, pour quelques temps. Pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 et éviter au maximum les croisements de personnes, un décret gouvernemental permet aux salariés des entreprises de plus de 50 employés de déjeuner dans des lieux destinés au travail. La mesure est en vigueur depuis ce lundi 15 février.

Deux mètres de distance

Prendre son déjeuner au bureau est possible si le local de restauration habituel "ne permet pas de garantir le respect des règles de distanciation physique définies dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19", selon le décret. Votre employeur peut également "prévoir un ou plusieurs autres emplacements" de restauration, qui pourront se trouver "à l'intérieur des locaux affectés au travail" et être moins bien équipés que la cantine habituelle. 

La seule condition, c'est de respecter deux mètres de distance entre deux personnes lorsque le masque ne peut pas être porté. Et par définition, quand on mange, on l'enlève.