MENU
Accueil
Confinement :  un élan de soutien chez les internautes face aux larmes de cette caissière 
Écouter le direct
Sept à Huit - Emission dimanche 22 mars - Capture d'écran (TF1)
Sept à Huit - Emission dimanche 22 mars - Capture d'écran (TF1)

Confinement :  un élan de soutien chez les internautes face aux larmes de cette caissière 

Face à l'angoisse du coronavirus, cette hôtesse de caisse ne peut retenir ses larmes.

Vous avez peut-être applaudi à plusieurs reprises le travail du personnel soignant ces derniers jours. Aux côtés de ces derniers, qui consacrent tout leur temps à nous soigner, d'autres sont en première ligne. Ils se sacrifient pour que vous puissiez manger tous les jours, et reçoivent encore que trop peu de reconnaissance : les hôtesses et hôtes d'accueil. 

Ce dimanche 22 mars, Sept à Huit dédiait un reportage, à tous ceux qui font face, d'une manière ou d'une autre, au coronavirus. Parmi les différents témoignages, celui de Martine, employée d’un Hyper U en Alsace. Cette femme, vivant aux côtés de sa fille et de sa petite-fille, fait partie des rares personnes faisant tourner le pays en période de confinement. Un moment de son intervention a particulièrement ému les internautes. Alors qu'un client la félicite et la remercie pour son courage, elle ne peut s'empêcher de retenir ses larmes. 

"On ne sait pas ce qu’on va ramener à la maison. On se dit qu’on est là pour les autres, ils peuvent venir faire des courses. Parce que si on n'était plus là, on aurait du mal à se nourrir" témoigne-t-elle la gorge serrée. L'émotion a traversé l'écran. De nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, sur le sort des cassiers et caissières, et de tous ceux que l'on oublie trop souvent de remercier, se sont accumulées. 

Un instant émouvant, qui permet d'éveiller les consciences sur un métier, hors période de coronavirus, souvent critiqué. Alors, un seul moyen pour soutenir toutes ces personnes qui font face tous les jours à la pandémie, restez chez vous !