MENU
Accueil
Manifestations contre les violences policières : le rap inspire les pancartes
Écouter le direct
Manifestations contre les violences policières à Paris (David Perrotin)
Manifestations contre les violences policières à Paris (David Perrotin)

Manifestations contre les violences policières : le rap inspire les pancartes

Selon les organisateurs, 500,000 personnes ont défilés samedi 28 novembre dans les rues de France contre le projet de loi "sécurité globale". Parmi eux, de nombreux fans de rap français reconnaissables à leurs pancartes aux slogans biens inspirées.

"Qui peut prétendre faire du rap sans prendre position ?" en tout cas, pas la nouvelle génération. La semaine dernière, de nombreux rappeurs ont apportés leur soutien à Michel, un producteur parisien victime de violences policières.  Samedi 28 novembre 2020, ils étaient près de 500 000 selon les organisateurs à manifester dans toute la France contre la loi "sécurité globale", un texte adopté en première lecture à l'Assemblée.

Si ces manifestations ont été le théâtre d'affrontements violents entres certains manifestants et les forces de l'ordre dans les grandes villes de France, de nombreux citoyens non-violents étaient présents dans les rues et ont donné de la voix en agitant leurs pancartes souvent très drôles, et les slogans inspirés du rap français étaient bien visibles.

Avec la sortie très remarquée de son dernier album Stamina, Dinos a inspiré des manifestants avec sa punchline : "Chaque contrôle de police me rapproche d'un feat avec Tupac" que l'on peut entendre sur le son 93 mesures présent sur l'album. Le journaliste David Perrotin, qui est à l'origine de l'enquête ayant révélée les violences policières dont Michel fut victime (pour Loopsider), est quant à lui tombé sur une pancarte reprenant un célèbre même de Drake, revisité avec la tête de Gérald Darmanin, le ministre de l'intérieur : 

Dans la foule, on pouvait également apercevoir des slogans inspirés par la plume de Médine, ce rappeur engagé depuis ses débuts qui a toujours imprégné sa musique de rimes révolutionnaires, bienveillantes mais cruellement vraies.  

"Pour le Birthday de ma Niña, j'commande Gérald en Piñata"
"Pour le Birthday de ma Niña, j'commande Gérald en Piñata"
"C'est dans le pire qu'on reste les meilleurs"
"C'est dans le pire qu'on reste les meilleurs"
"On ouvre pas la porte du vivre ensemble avec une clé d'étranglement"
"On ouvre pas la porte du vivre ensemble avec une clé d'étranglement"
"J'suis dur à énerver, mais encore plus dur à calmer"
"J'suis dur à énerver, mais encore plus dur à calmer"