MENU
Accueil
Une majorité des français serait pour le retour de la peine de mort
Écouter le direct
Un gardien de prison patrouille dans le centre Pénitencier de Bourg-en-Bresse (Jeff Pachoud)
Un gardien de prison patrouille dans le centre Pénitencier de Bourg-en-Bresse (Jeff Pachoud) ©AFP

Une majorité des français serait pour le retour de la peine de mort

Selon une étude commandée chaque année par Le Monde, 55% des français seraient favorables au rétablissement de la peine de mort, une opinion hautement politique.

Le Monde, l'Institut Montaigne et la Fondation Jean-Jaures commandent depuis 9 ans un sondage annuel qui s'intéresse à l'opinion des français sur la peine de mort. En 2020, 55% des sondés estiment qu'il "faudrait rétablir la peine de mort en France". Ce chiffre a progressé de 11% par rapport à l'an passé (44%). Le Monde a publié lundi le résultat complet de cette étude annuelle sur les "fractures françaises".

Pour obtenir son résultat, l'institut Ipsos/Sopra Steria a interrogé 1030 personnes constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus qui ont répondu sur internet via une page Online. Les réponses ont été collectées du 1er au 3 septembre.

En France, la peine de mort fut abolie en 1981 suite aux travaux de Robert Badinter. L'abolition de la peine de mort est aujourd'hui inscrite dans la constitution en ces termes : "Nul ne peut être condamné à la peine de mort" (2006). C'est donc un sujet clivant qui reste inenvisageable puisqu'il nécessiterait une révision constitutionnelle, sans parler des traités internationaux qui nous l'interdisent.  

Néanmoins ce sondage révèle l'aspect politique de la question de la peine de mort en France. Traditionnellement, la droite défend cette mesure : les membres du Rassemblement National sont 85% à y être favorables, rejoins par 71% des sympathisants du parti Les Républicains. La gauche serait quant à elle plutôt opposée à la peine de mort. Seulement 39% des sympathisants La République en marche, du Parti socialiste, d'Europe Écologie-Les Verts ou de la France insoumise souhaitent son rétablissement.