MENU
Accueil
L'IGPN saisie après la mort d'un cousin d'Adama Traoré
Écouter le direct
Illustration - Voiture de police (Romain Longieras / Hans Lucas via AFP)
Illustration - Voiture de police (Romain Longieras / Hans Lucas via AFP) ©AFP

L'IGPN saisie après la mort d'un cousin d'Adama Traoré

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) est saisie suite à la mort de Mahamadou Fofana, un cousin d'Adama Traoré.

Le parquet de Versailles a indiqué que l'IGPN était saisie dans l'affaire de la mort de Mahamadou Fofana, mort dans la nuit du dimanche 13 au lundi 14 septembre. Le cousin d'Adama Traoré était poursuivi par les forces de l'ordre avant de perdre connaissance dans la Seine. Ni les policiers ni les pompiers n'ont réussi à lui faire reprendre conscience. 

Au micro de franceinfo l'avocat de la famille Fofana, Yassine Bouzoru, a indiqué la présence de "lésions importantes d'allures récentes au niveau de la tête" de la victime et sur le "flou entourant les raisons pour lesquelles Monsieur Fofana s'est retrouvé dans la Seine". 

L'homme de 35 ans s'est retrouvé dans la Seine alors qu'il "tentait de se soustraire à un contrôle de police", indique le parquet de Versailles. Il était surveillé par la police pour une affaire de "vol et recel en bande organisée" et était pourchassé par des policiers de la BAC "intervenus sur un vol de deux-roues à Marly-le-Roi" toujours selon le parquet.

Mais les proches de Mahamadou Fofana refusent de croire qu'il se serait jeté dans la Seine pour échapper aux forces de l'ordre. Soutenue par Assa Traoré, la soeur de Mahamadou a lancé sur les réseaux sociaux un appel à témoignages. 

L'avocat de la famille de Fofana a annoncé ce mercredi qu'il allait déposer plainte pour homicide volontaire : "A-t-il reçu des coups entraînant une perte de connaissance ? Est-il tombé ou a-t-il été poussé dans la Seine ?" interroge Yassine Bouzrou.