MENU
Accueil
L’e sport : une pratique qui prend de l’ampleur
Écouter le direct
Une compétition de e-sport en Chine
Une compétition de e-sport en Chine ©AFP

L’e sport : une pratique qui prend de l’ampleur

5,5 millions d’internautes en France s’intéressent de près à l’e-sport selon une enquête Médiametrie.

Il fut un temps où l’e-sport est resté en marge car peu étaient convaincus de la réussite de cette discipline. Mais force est de constater qu’aujourd’hui, la donne a changé. Certes, l’engouement n’est pas encore total mais l’e-sport gagne de plus en plus de fans. En France, par exemple, 5,5 millions d’internautes consomment de l’e-sport. L’engouement devrait même s’accentuer dans les prochaines années puisque la pratique pourrait être inscrite au Jeux Olympiques dans les prochaines années. D'ici là, elle sera intégrée aux Jeux d’Asie en 2022 après une première expérimentation en 2018. 

Un profil particulier 

Dans l’Hexagone, on compte 2 millions de joueurs dont 72 % d'hommes d’après les chiffres communiqués par Médiamétrie. Du côté des spectateurs, ceux qui en regardent le plus ce sont les 35-49 ans (1/3) puis les 25-34 ans et les 15-24 ans. Les plus jeunes semblent sous-représentés mais l’enquête ne concernait que des sondés âgés de 15 ans ou plus.  

Les marques s’intéressent de près au phénomène 

D’après une étude citée par Les Echos, en 2019, l’e-sport devrait rapporter pas moins de 1,1 milliard de dollars. Toujours selon l’étude, 454 millions de personnes devraient visionner au moins une fois en 2019 de l’e-sport. Face à cet engouement, plusieurs grandes marques ont décidé de s’associer à l’e-sport. C'est le cas notamment de Nike qui a signé un contrat avec un championnat de "League of Legends" en Chine ou encore Renault qui s’est associé à l’équipe Vitality, sans oublier McDonald’s qui a mis un terme a son partenariat avec l’équipe nationale d’Allemagne pour se concentrer sur le domaine de l’e-sport.