MENU
Accueil
"Sale blaireau" et "gros porc" : l'association Peta dénonce un langage "oppressif" envers les animaux
Écouter le direct
Un blaireau Européen - Getty (Philippe Clement/Arterra/Universal Images Group via Getty Images)
Un blaireau Européen - Getty (Philippe Clement/Arterra/Universal Images Group via Getty Images) ©Getty

"Sale blaireau" et "gros porc" : l'association Peta dénonce un langage "oppressif" envers les animaux

L'organisme Peta a demandé aux internautes d'arrêter de s'insulter avec des noms d'oiseaux, sur Twitter.

Si vous appelez les gens sales des "gros porcs", les espions des "rats" ou des "taupes" et  les feignants des "sales paresseux", vous oppressez peut être le monde animal sans vous en rendre compte ! C'est le message qu'a voulu faire passer l'association Peta, qui lutte pour le droit des animaux à travers la planète.

Dans un post Twitter, l'asso Pour une Ethique dans le Traitement des Animaux a en effet ciblé les insultes faisant référence au monde animalier en écrivant : "Les mots peuvent créer un monde plus inclusif ou perpétuer l’oppression__. Utiliser un animal comme une insulte renforce le mythe selon lequel les humains sont supérieurs aux autres animaux et qu’il est justifié de les bafouer".

L'oiseau bleu s'en moque 

Même s'il part d'une bonne intention, le discours de l'association n'a pas été reçu de la meilleure des manières. Sur l'oiseau bleu, le discours n'a pas vraiment séduit les internautes qui ont (pour certains) trouvé cette proposition absurde. Comme souvent dans ces cas là, les réponses mêlant humour, ironie et citations détournées ont fusées de toutes parts.