MENU
Accueil
Il détourne 58 000 dollars d'aide pour s'acheter une carte Pokémon
Écouter le direct
Cartes Pokémons
Cartes Pokémons ©Getty

Il détourne 58 000 dollars d'aide pour s'acheter une carte Pokémon

L’achat d’une carte Pokémon pourrait bien valoir à un Américain de 20 ans la prison et une amende salée. Il a été inculpé pour fraude informatique par le gouvernement fédéral.

Un habitant de Géorgie aux États-Unis, Vinath Oudomsine, est inculpé pour fraude par le gouvernement fédéral. Il est accusé d'avoir dépensé une grosse partie de son prêt (prêt de secours attribué par l'État pour les entreprises en difficulté en raison du Covid) dans une carte Pokémon d'une valeur 57 789 dollars soit 49 852 euros environ. Ce qui fait de cette transaction la dixième plus importante de l'histoire pour ce type d'objet.

Une fraude étonnante 

Les procureurs ont déclaré qu'en juillet 2020, Vinath Oudomsine avait demandé l'EIDL, expliquant détenir depuis 2018 une entreprise de dix employés et générant 235 000 dollars de revenus annuels. Les procureurs n'ont pas indiqué quel genre d'entreprise il prétendait posséder.

Cette aide financière est censée être utilisée pour couvrir les dépenses professionnelles telles que la masse salariale, les coûts de production ou encore les dettes.

À la suite de sa demande d'aide, une agence indépendante du gouvernement américain ayant pour but d'aider, conseiller, assister et protéger les intérêts des petites entreprises, a déposé 85 000 dollars sur son compte en banque (environ 73 000 euros).

En janvier 2021, l'Américain a utilisé cet argent pour acheter sa carte Pokémon. Les autorités n'ont pas précisé de laquelle il s'agissait. Il risque 20 ans de prison et jusqu'à 250.000 dollars d'amende (plus de 210.000 euros).

Cette affaire de fraude n’est pas la première aux États-Unis : une star de télé-réalité a été condamnée à 17 ans et demi de prison pour avoir soumis une demande frauduleuse dans le cadre du Paycheck Protection Programm, dispositif d’aide sous forme de prêts, en déboursant les centaines de milliers de dollars obtenus en pensions alimentaires en retard et dans la location d’une Rolls-Royce. 

En mars 2020, le Congrès avait adopté la loi C.A.R.E.S. ("Coronavirus Aid, Relief, and Economic Security") qui permet d'élargir les critères d’éligibilité afin d'obtenir les prêts du Covid pour les entreprises. 

Pokémon, toujours aussi populaire 

25 ans après leur apparition, la saga Pokémon créée par le géant japonais Nintendo continue à séduire petits et grands. Un des succès les plus rentables au monde, qui se décline en jeux vidéo et dessins animés mettant en scène des "animaux", dont le célèbre Pikachu. 

Ce qui est recherché dans les cartes ce sont l'état et l'édition de celle-ci. Plus la carte est neuve et originale, plus les prix sont élevés. Le 22 février dernier, une carte Dracaufeu a été vendue 509 969 dollars aux États-Unis, soit 41 000 euros. Un record.

Un phénomène que l'on retrouve aussi dans les jeux vidéo rétro des années 80... Une cartouche de Mario 64 a ainsi été vendue plus de 1,5 million de dollars cet été.