MENU
Accueil
Des pompes pour les touristes en Indonésie qui ne mettent pas le masque
Écouter le direct
Photo de la police Indonésienne qui interpelle des touristes sans masque
Photo de la police Indonésienne qui interpelle des touristes sans masque ©AFP

Des pompes pour les touristes en Indonésie qui ne mettent pas le masque

Environ 8860 infractions ont été enregistrées à Bali cette semaine et la plupart dans les zones touristiques... Les autorités ont dû prendre de nouvelles mesures pour lutter contre le non port du masque.

Alors que les mesures sanitaires sont fortes pour limiter la propagation du covid-19 et sa nouvelle variante, les autorités indonésienne de Bali ont pris une mesure exceptionnelle contre tous ceux qui ne s'exécuterait pas au port du masque obligatoire : pompe obligatoire !

En plus, de l'amende déjà en vigueur de 100000 roupies (l'équivalent d'un euro), la police ordonne à ceux qui n'aurait pas le liquide pour régler l'amende, de se mettre au sol et d'exécuter un série d'exercice physique qui sollicitera principalement vos pectoraux, deltoïdes et triceps.

De 15 à 50 pompes

Le principe est simple : 50 pompes pour ceux qui ne portaient pas de masque, 15 pour ceux qui en portaient un de manière inappropriée.. Ne soyez donc pas surpris de voir apparaitre sur les réseaux des photos de vos amis vacanciers, au sol sur deux bras, devant une police indonésienne intransigeante.

Le chef des forces de l'ordre de Badung a d'ailleurs récemment déclaré que 80% des amendes anti-masque ont été faites à des étrangers. Les agents de sécurité qui luttent pour discipliner les touristes à Bali ont donc dû trouver une nouvelle sanction. Certain on même dû balayer la rue !

Ils rient généralement lorsque nous leur disons de faire des pompes. Ils le font, mais ils rient.