MENU
Accueil
Coronavirus : IAM, Seth Gueko, Youssoupha,... mobilisés avec les quartiers "au front"
Écouter le direct
Akhenaton et Seth Gueko (DR)
Akhenaton et Seth Gueko (DR)

Coronavirus : IAM, Seth Gueko, Youssoupha,... mobilisés avec les quartiers "au front"

A l'initiative du média Hiya!, des personnalités des cultures urbaines se sont mobilisées pour soutenir les personnes des quartiers populaires mobilisées pendant l'épidémie.

Abdallah Slaiman, cofondateur du média Hiya!, a tenu à réunir de nombreuses personnalités du hip-hop : rappeurs, DJs, beatboxeur, acteurs, graffeurs, danseus entre autres  IAM, Némir, Demi Portion , Seth Gueko, Abd al Malik, KEny Arkana Jhon Rachid, Cut Killer, DJ R-Ash, Eklips... pour soutenir la solidarité, les accomplissements et la mobilisation  en cette crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 que les habitants "quartiers populaires" étaient "au front" et "même partout" : "Dans les Ehpad, dans les services de réanimation, à vélo pour livrer des courses, sur les routes de France pour nous prémunir de la pénurie..." 

La tribune co-signée par une cinquantaine d'acteurs des cultures urbaines a été relayée en intégralité dans le Journal Du Dimanche. Extrait de la tribune : 

"...__Ce que nous voulons défendre, c'est que la solidarité et la mobilisation actuelles représentent une opportunité exceptionnelle et inattendue de changer la vision que la société impose sur des populations qui se retrouvent en première ligne aujourd'hui. Nous avons une occasion unique d'enfin valoriser des hommes et des femmes qu'on a voulu limiter au lieu où ils ont grandi, aux vêtements qu'ils portent et au salaire de misère qu'ils touchent trop souvent.

Le message du mouvement hip hop n'a pas changé depuis sa naissance et s'exprime aujourd'hui à travers les cultures urbaines. C'est un message de mélange, d'hybridation et de mise en valeur de tous, pour ce qu'ils font et non pour ce qu'ils sont. C'est un plaidoyer pour que les exclus, pour que les oubliés trouvent enfin une place dans la société. C'est un appel pour que des mondes différents se rencontrent et se respectent. Les artistes qui font vivre notre mouvement mesurent le pouvoir que peut avoir un récit positif pour raconter la vie et l'engagement de ceux que l'on occulte trop souvent. Nous porterons ce récit, cette vérité, dans nos textes et dans nos créations, comme nous l'avons toujours fait, en nous adressant à toute la société.

Notre culture a depuis longtemps dépassé les frontières des quartiers défavorisés où elle est née. Elle trouve sa résonance, sa légitimité et sa créativité dans tous les milieux, auprès de personnes de toutes origines. Pas besoin d'avoir grandi en cité pour rapper. Pas besoin de vivre dans un décor de béton pour être graffeur. Il suffit simplement de démontrer un esprit d'ouverture et d'adhérer à des valeurs d'inclusion. C'est cela qui réparera nos sociétés : être enfin collectivement fiers de ceux qui ne sont peut-être 'pas nés sous la même étoile', mais qui brillent par leurs réalisations..."

Une belle initiative de la part d'Hiya!