MENU
Accueil
Christophe Dettinger : la justice annule la cagnotte du "gilet jaune"
Écouter le direct
Portrait de Christophe Dettinger sur un gilet jaune lors de l'acte 14, le 17 février 2019, à Paris (LAURE BOYER / HANS LUCAS)
Portrait de Christophe Dettinger sur un gilet jaune lors de l'acte 14, le 17 février 2019, à Paris (LAURE BOYER / HANS LUCAS) ©AFP

Christophe Dettinger : la justice annule la cagnotte du "gilet jaune"

Le tribunal judiciaire de Paris a ordonné la fermeture de la cagnotte destinée à soutenir Christophe Dettinger, l’ex double champion de France de boxe, membre des "gilets jaunes", mercredi 6 janvier.

Le "boxeur gilet jaune" ne touchera pas un seul centime. C’est ce qu’a annoncé le tribunal judiciaire de Paris, en annulant la cagnotte Leetchi créée en janvier 2019 pour soutenir Christophe Dettinger. Il avait été filmé en train de frapper des gendarmes lors de l’acte 8 des "gilets jaunes", devenant très vite une figure du mouvement. La cagnotte avait été mise en ligne le lendemain des faits, et elle avait réuni plus de 145 000€ de dons en à peine 48h. 

Suite au délibéré du tribunal judiciaire de Paris, l’intégralité de l’argent sera restituée aux donateurs. La cagnotte avait, selon la justice, "pour but de soutenir un combat consistant en l’usage de la violence physique contre les forces de l’ordre."

Le tribunal rejette toutes les demandes de Christophe Dettinger

Leetchi avait décidé de fermer la cagnotte. Le "boxeur gilet jaune" avait demandé, par l’intermédiaire de ses avocats, à ce que les 145 000 euros lui soient restitués, en plus de deux millions d’euros de dommages et intérêts. Le tribunal a rejeté toutes ces demandes. 

Pour rappel, Christophe Dettinger a été condamné en février 2019 à un an de prison ferme et 18 mois avec sursis. Sa peine a été aménagée, il l’effectue en semi-liberté (la journée à l’extérieur et la nuit en prison). La seule question encore en suspens était celle de la cagnotte. Elle est désormais réglée.