MENU
Accueil
Blackface et cris de singe : des employés du Slip Français choquent et font scandale
Écouter le direct
Capture Insta - vidéo polémique impliquant deux employés "Le Slip Français"
Capture Insta - vidéo polémique impliquant deux employés "Le Slip Français"

Blackface et cris de singe : des employés du Slip Français choquent et font scandale

On aurait aimé laisser quelques pratiques nauséabondes en 2019... Des vidéos montrant des employés de la société "Le Slip Français" circulent sur le net, ils s'ambiancent sur le titre "Saga Africa" tout en blackface et en cris de singe...

Il a fallu trois petits jours, seulement, pour perdre nos illusions de début d'année... Eh oui, 2020 ressemble encore un peu trop à 2019. Deux vidéos postées sur Insta et Twitter ont mis le feu aux poudres des réseaux. On peut y voir une femme arborant un blackface, elle nous emmène à la gare pour réceptionner ses convives car l'heure de la soirée, organisée sur le thème " Viva Africa", se rapproche... Retour à l'appartement, une autre femme est filmée, elle est morte de rire et en arrière plan, un convive très inspiré est déguisé en singe et pousse des cris... 

Pour rappel, et afin de dissiper toutes confusions, un blackface était, est et restera une pratique raciste. Ses racines remontent au 19 ème siècle aux Etats-Unis. Il s'agit d'une pratique théâtrale où des acteurs blancs se grimaient en noirs pour _"amuser la galerie" (_composée principalement d'hommes blancs), en humiliant et caricaturant la communauté noire. Pour être clairs, le blackface a très largement contribué à la propagation des clichés racistes, encore très vivants aujourd'hui. 

Ces vidéos ont été très largement relayées et diffusées sur les réseaux par plusieurs comptes, comme Mais Non C'est Pas Raciste ou encore Décolonisons-nous. Deux protagonistes de ces vidéos ont été identifiés, ils s'agit d'employés de la célèbre marque textile "Le Slip Français", qui a vite réagi sur Twitter :

Auprès de l’AFP, le fondateur de la marque Guillaume Gibault se dit choqué, et indique condamner fermement ces actes. Les employés concernés ont été convoqués et sanctionnés : ils ont été mis à pied à titre conservatoire.

Quoiqu'il en soit, le mal est fait et un hashtag est lancé sur les réseaux #BoycottSlipFrancais :

Le Slip Français commence l'année avec un bad buzz d'un autre temps... Et pourtant, la marque de sous-vêtements "made in France" affirme sur son site viser un " impact positif, aussi bien sociétal qu’environnemental", là c'est clairement loupé...