MENU
Accueil
Angèle défend et apporte son soutien à Camélia Jordana
Écouter le direct
Camélia Jordana et Angèle -Stephane Cardinale, Daniele Venturelli
Camélia Jordana et Angèle -Stephane Cardinale, Daniele Venturelli ©Getty

Angèle défend et apporte son soutien à Camélia Jordana

Camélia Jordana fait face à un acharnement médiatique et une condamnation du gouvernement pour ses propos au sujet des violences policières. Angèle prend sa défense sur son compte Instagram.

Samedi 23 mai, Camélia Jordana était l'invitée de Laurent Ruquier dans l'émission On est pas couché. La chanteuse s'est exprimée sur les violences policières en disant qu'elle ne sentait pas en sécurité en face de policiers, et que tous les matins des hommes et des femmes qui vont travailler en banlieue se font "massacrer pour nulle autre raison que leur couleur de peau". 

Des propos qui font polémique, si bien, que le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a réagi en condamnant les propos de chanteuse : "la liberté du débat public ne permet pas de dire tout et n'importe quoi", même si il a décidé de ne pas la poursuivre en justice.

Angèle se révolte sur son compte Instagram

Militante comme jamais pour de nombreuses causes, Angèle a voulu défendre Camélia en postant une première story du média Nantes Révoltée qui a publié un article s'intitulant "Infos et images sur les luttes sociales et environnementales à Nantes et dans le monde", parmi les divers sujets traités il y a une photo montage de Camélia Jordana face à Eric Zemmour.

D'un côté, il y a Eric Zemmour avec l'inscription suivante : "Payé depuis des années pour faire des discours racistes à la télé et réhabiliter Pétain (...) Liberté d'expression, soutien du Président, omniprésence dans les médias". A côté, une photo de Camélia Jordana disant : "dit qu'elle ne se sent pas en sécurité en présence de policiers (...) Polémique, haine, insultes, condamnation du gouvernement, menaces de syndicats policiers...". Le montage photo a pour titre "Bienvenue en France". 

Capture d'écran Instagram Angèle
Capture d'écran Instagram Angèle

Le message est sans équivoque en dénonçant les propos racistes du polémiste qui a sa place depuis plusieurs années sur tous les plateaux télés alors que la chanteuse subit un acharnement médiatique et la condamnation de ses propos par le gouvernement. Alors qu'elle a seulement souhaité partagé son point de vue envers les violences policières. Quant à Eric Zemmour, c'est la liberté d'expression qui est mise en avant lors de ses frasques télévisées.

Angèle a enchaîné avec d'autres publications dans sa story Instagram, signe de son soutien envers Camélia Jordana. Mais ce n'est pas tout ! Elle enchaîne les stories en dénonçant les médias qui relayent les attaques du présentateur Cyril Hanouna envers la chanteuse issue de la Nouvelle Star.

"Les mots ont un sens. Merci de ne pas créer des gagnants et des perdants dans l'esprit des gens, des victimes agonisant sur le sol et des héros valeureux parce que vous avez des automatismes de langage et des préjugés sexistes."

Capture d'écran Instagram, Angèle
Capture d'écran Instagram, Angèle
Capture d'écran Instagram, Angèle
Capture d'écran Instagram, Angèle
Capture d'écran Instagram, Angèle
Capture d'écran Instagram, Angèle

Elle persiste et signe et met en avant les propos du rappeur Veence Hanano : "Se dire "choqué" par les propos de Camélia Jordana et appeler à les condamner, c'est chier sur les victimes d'une violence et d'une injustice de tous les instants". Enfin pour terminer Angèle reposte une publication de la journaliste Fiona Schmidt qui défend elle aussi Angèle et condamne les médias qui relayent les propos tenus par Cyril Hanouna mais aussi l'acharnement que la chanteuse subit. 

Capture d'écran Instagram, Angèle
Capture d'écran Instagram, Angèle

Vous l'aurez compris, Angèle est indignée face à la tournure médiatique et politique dont Camélia Jordana est victime. C'est donc devant ses 2,7 millions d'abonnés qu'elle s'exprime et dénonce cette situation. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que la chanteuse belge prend le parole pour dénoncer des injustices où se prononcer sur des sujets politiques comme la cause LGBT par exemple.