MENU
Accueil
Affaire Zeckler : l'un des policiers mis en examen s'amusait de la mort de George Floyd en privé
Écouter le direct
Michel Zecler - capture vidéo de l'agression des policiers (Envoyé Spécial)
Michel Zecler - capture vidéo de l'agression des policiers (Envoyé Spécial)

Affaire Zeckler : l'un des policiers mis en examen s'amusait de la mort de George Floyd en privé

"Envoyé spécial" a révélé des documents retrouvés dans le téléphone d'un des policiers mis en examen pour avoir passé à tabac du producteur Michel Zeckler.

Cinq mois après l'agression ultra-violente du producteur de musique parisien Michel Zeckler, Envoyé Spécial a révélé sur France 2 des documents retrouvés dans le téléphone portable d'un des policiers mis en examen. Les journalistes ont réussi à obtenir des messages échangés dans un groupe de discussion privé en mai dernier. Une photo particulièrement choquant à fait surface.

Un montage immonde

Les journalistes ont découvert une image de l'agonie de George Floyd sur laquelle on peut lire : "Quand tu dégonfles ton matelas en fin de soirée". Sur l'image tristement célèbre, on aperçoit le policier américain Dereck Chauvin (déclaré coupable de ce meurtre) asphyxier M.Floyd avec son genou. Dans une autre discussion, l'homme expliquait à son interlocuteur : "Je suis dégoûté que tous ces bâtards soient acceptés en France et que l'on fasse rien" comme le relève David Perrotin, le journaliste qui a révélé l'affaire Zeckler en novembre dernier. Ce policier est également soupçonné d'avoir proféré des insultes racistes à l'encontre de Michel Zeckler.

Montage : "Quand tu dégonfles ton matelas en fin de soirée" - Capture d'écran de l'image découverte par les journalistes d'"Envoyé spécial" (Envoyé Spécial/France2)
Montage : "Quand tu dégonfles ton matelas en fin de soirée" - Capture d'écran de l'image découverte par les journalistes d'"Envoyé spécial" (Envoyé Spécial/France2)

Des "explications" lunaires

Selon FranceInfo, les journalistes sont allés jusqu'à rencontrer le policier concerné pour l'interroger sur ce montage immonde. Sans surprise, l'homme s'est défendu d'être raciste : "C'est juste parce qu'en fait, j'ai un groupe d'amis où on ne s'envoie que des conneries, mais comme tout le monde ! Sur ces échanges là, il y a des vidéos de chats qui se cassent la gueule, il y a de tout quoi. C'est comme se moquer sur les asiatiques__... euh se moquer sur les ... Voilà, quoi ! C'est tout, il n'y a rien de raciste là dedans, c'est juste de l'humour noir." explique l'homme de 23ans dans une vidéo diffusée dans le reportage d'Envoyé Spécial.