MENU
Accueil
1 Français sur 2 utilise son téléphone au volant... surtout les jeunes
Écouter le direct
1 français sur 2 dit avoir utilisé son téléphone au volant.
1 français sur 2 dit avoir utilisé son téléphone au volant. ©AFP

1 Français sur 2 utilise son téléphone au volant... surtout les jeunes

Plus les années passent et plus les Français sont nombreux à avouer qu'ils utilisent leur téléphone en conduisant.

Selon le dernier baromètre publié en 2019 par la fondation Maif et par l’IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux), 49% des conducteurs disent avoir déjà utilisé leur téléphone au volant. C’est 10 points de plus par rapport à 2016.

Très souvent, ce sont les tranches d’âges les plus jeunes qui sont les plus concernées avec 60% des moins de 45 ans qui disent utiliser leur téléphone au volant. Le chiffre est en hausse et peut aller jusqu’à 65% chez les 25-34 ans. À noter que les gens qui sont le plus souvent sur la route sont plus susceptibles de céder à la tentation numérique avec 60% des conducteurs parcourant plus de 15.000 km par an. 

L’étude s’intéresse également aux différents usages du téléphone au volant. 

"Les conversations (43% des conducteurs) ne sont plus l’usage principal du téléphone au volant : 48% des conducteurs l’utilisent pour d’autres raisons. 37% des conducteurs ont reçu ou envoyé des messages, dont 36% des SMS, 23% des messages instantanés, 19% des emails et 1 conducteur sur 5 surfe sur le net derrière son volant."

Environ 36 % des conducteurs utilisent leurs smartphones comme GPS. Cette pratique est tolérée si le téléphone est fixé sur un support et si le conducteur ne le manipule pas pendant sa conduite. 65% des personnes qui disent téléphoner au volant utilisent occasionnellement un dispositif intégré au véhicule, ce qui reste la solution la plus sécurisée. 

Téléphoner au volant est un facteur d’inattention qui occasionne des "petites frayeurs". Quasiment 1 conducteur sur 4 avoue s’être fait peur en utilisant son smartphone au volant de sa voiture. 

Face à la dangerosité de cette pratique, les sanctions sont devenues plus sévères pour dissuader les conducteurs de prendre leur smartphone au volant. Si vous êtes surpris le téléphone à la main en conduisant vous encourrez 135 euros d’amende et un retrait de 3 points sur votre permis de conduire. De quoi vous faire passer l’envie de téléphoner au volant.