MENU
Accueil
Wu-Tang Clan : l’identité du détenteur de l’album secret est révélé
Écouter le direct
Wu-Tang-Klan - New York 1994 (Al Pereira) ©Getty
Wu-Tang-Klan - New York 1994 (Al Pereira) ©Getty

Wu-Tang Clan : l’identité du détenteur de l’album secret est révélé

Wu-Tang Clan, on sait qui a racheté l'unique exemplaire de l'album secret.

Un groupe de crypto-monnaies a acheté l'album Once Upon A Time In Shaolin de Wu-Tang Clan en tant que NFT pour l'équivalent de 4 millions de dollars en crypto-monnaies.  

4 millions de dollars

PleasrDAO, un collectif de crypto-monnaies dirigé par Jamis Johnson, a acheté l'unique exemplaire de l'album de Wu-Tang Clan, qui appartenait auparavant à l'ancien gestionnaire de fonds spéculatifs et criminel condamné Martin Shkreli. Le gouvernement fédéral américain a saisi l'album de Shkreli et l'a vendu à un acheteur non divulgué après que le "Pharma Bro" a été reconnu coupable de fraude en 2017.  

C'est désormais, PleasrDAO, qui a déjà acheté des objets de collection numériques liés aux  Pussy Riot ou encore au dénonciateur de la NSA Edward Snowden, qui possède la copie, selon le New York Times. L'achat a eu lieu par le biais d'un intermédiaire, car le gouvernement américain ne considère pas actuellement les crypto-monnaies comme de l'argent réel.  

RZA, du Wu-Tang Clan, avait déclaré à l'époque de la sortie de Once Upon A Time In Shaolin en 2015 : "L'idée que la musique est un art est quelque chose que nous défendons depuis des années. Et pourtant, elle ne reçoit pas le même traitement que l'art dans le sens de la valeur de ce qu'elle est, surtout de nos jours où elle a été dévaluée et diminuée au point de devoir être donnée gratuitement." En conséquence, le groupe de rap n'a fait qu'une seule copie de l'album et l'a vendue en stipulant qu'elle ne pourrait jamais être partagée publiquement. 

Cependant Johnson le patron du groupe PleasrDAO a déclaré : "Nous croyons que nous pouvons faire quelque chose avec cet œuvre", malgré le contrat d'achat, "pour lui permettre d'être partagé et possédé en partie par les fans et n'importe qui dans le monde." 

On ne sait pas exactement comment PleasrDAO pourrait y parvenir. Ils sont rentrés en contact avec RZA et le co-créateur du projet, le rappeur néerlandais Cilvaringz. RZA, qui a déjà essayé de récupérer l'album, n'a pas souhaité faire de commentaire. Cilvaringz, en revanche, a publié une déclaration : "Nous voulions honorer le concept de NFT sans enfreindre nos propres règles."