MENU
Accueil
Tyga arrêté pour violences conjugales
Écouter le direct
Tyga - Paris Fashion Week 2021 (Jeremy Moeller) ©Getty
Tyga - Paris Fashion Week 2021 (Jeremy Moeller) ©Getty

Tyga arrêté pour violences conjugales

Tyga s'est rendu au commissariat après ses violences envers son ex compagne, Camaryn Swanson.

Après que son ex-copine  ait exposé ses blessures, la police a arrêté mardi le rappeur Tyga pour suspicion de violence domestique.

Un acte inadmissible 

Le rappeur californien, s'est rendu au commissariat d'Hollywood de la police de Los Angeles mardi 12 octobre matin. Il a été enregistré pour suspicion de violence domestique, selon le LAPD (Los Angeles Police Department). La caution aurait été fixée à 50 000 dollars a indiqué la police.  D'après TMZ, Tyga aurait "été violent avec son ex-petite amie". Le média a déclaré que l'ancienne petite amie du rappeur américain, Camaryn Swanson, "l'a accusé de l'avoir malmenée lors d'une dispute tôt lundi matin à son domicile". Pour l'instant rien n'a été officialisé mais il semblerait que l'artiste ai bien commis un acte inadmissible. 

Ce n'est pas la première pour Tyga...

Selon un rapport de Rolling Stone, cette accusation de violence domestique n'est pas le premier délit de Tyga. Lors de la sortie de son clip Make It Nasty en 2011, le rappeur a dû faire face à deux procès distincts intentés par des femmes qui apparaissaient dans la vidéo. Selon le Rolling Stone, deux femmes ont affirmé qu'on leur avait dit qu'il n'y aurait pas de nudité dans la vidéo, mais que sur le plateau, on leur a demandé d'apparaître seins nus et que les promesses selon lesquelles leurs poitrines exposés seraient coupés n'ont pas été tenues. 

Dans le deuxième procès intenté à Tyga et à son label Young Money Entertainment, une autre femme a affirmé "avoir reçu de l'alcool, avoir été forcée d'apparaître seins nus devant la caméra et avoir été pelotée par une personne en costume de lapin" pendant le tournage. Son cas a finalement été réglé à l'amiable.