MENU
Accueil
Travis Scott attaqué en justice pour 2 milliards de dollars suite au festival Astroworld
Écouter le direct
Travis Scott au match Los Angeles Lakers vs Houston Rockets (Bob Levey) @©Getty
Travis Scott au match Los Angeles Lakers vs Houston Rockets (Bob Levey) @©Getty

Travis Scott attaqué en justice pour 2 milliards de dollars suite au festival Astroworld

Travis Scott risque 2 milliards de dollars à la suite des évènements tragiques du festival Astroworld.

Un avocat du Texas a déposé une plainte de 2 milliards de dollars au nom des 282 victimes de la tragédie du festival Astroworld qui a tué dix spectateurs.

Travis risque gros…

Les déboires judiciaires de Travis Scott ne sont pas prêts de s'arrêter, tout comme ceux des personnes impliquées dans le concert, notamment Drake, Live Nation, Apple Music et le NRG Stadium. Dans un communiqué, l'avocat Thomas Henry a déclaré : "Mes clients veulent s'assurer que les défendeurs sont tenus responsables de leurs actions, et ils veulent envoyer le message à tous les artistes, organisateurs d'événements et promoteurs que ce qui s'est passé à Astroworld ne peut pas se reproduire.__"

L'avocat a ensuite détaillé les blessures physiques et émotionnelles que ses clients ont endurées à cause du festival : "Ils ont subi des blessures allant de crises cardiaques à des problèmes cardiaques, en passant par des lésions cérébrales, des lésions de la colonne vertébrale, des os cassés, des jambes cassées, des blessures aux yeux, des blessures aux organes internes, des contusions et des saignements", a-t-il déclaré. "Ceux qui ont été blessés sont encore très traumatisés parce qu'ils ont dû enjamber des cadavres. Ils n'avaient pas le choix car il n'y avait nulle part où bouger."

Le nombre de morts est passé à dix, dimanche 14 novembre, avec le décès d'Ezra Blount. Le jeune homme de neuf ans est la plus jeune victime de la catastrophe du festival. La famille d'Ezra fait partie des nombreuses victimes qui poursuivent Scott et les autres parties impliquées pour "conduite gravement négligente".