MENU
Accueil
Shock G : la légende de Digital Underground est morte à 57 ans
Écouter le direct
Shock G - Première du film "All Eyez On Me" (Leon Bennett)
Shock G - Première du film "All Eyez On Me" (Leon Bennett) ©Getty

Shock G : la légende de Digital Underground est morte à 57 ans

Le légendaire Shock G du groupe Digital Underground nous a quittés, le monde du rap sous le choc.

C'est une période noire et difficile pour le monde du rap et du hip hop us qui ne semble pas trouver le répit. En effet, de grands noms du milieu nous ont quittés et laissent toute une industrie et un communauté en deuil. 

Disparition de légendes

Après le tragique décès de DMX qui a laissé des millions de fans sous le choc, suivi de Black Rob, voici qu'une autre légende du rap vient de s'éteindre à l'âge de 57 ans. Une mort soudaine qui vient assombrir le ciel du rap game. Pour la jeune génération qui ne saurait pas qui est Shock G, il s'agit d'un rappeur culte, fondateur du groupe Digital Underground, devenu célèbre avec le hit The Humpty Dance. Mais là où Shock G aura aussi marqué son époque, ce sera grâce à ses nombreuses collaborations avec 2Pac. 

Dans un post en hommage à l'artiste, le groupe Chopmaster J s'est exprimé : "Il y a 34 ans aujourd'hui nous avons eu la folle idée de créer un groupe hip hop et de toucher le monde et ce rêve devint une réalité, et cette réalité est aujourd'hui un cauchemar pour certains. Longue vie à toi Shock G aka Humpty Hump".

Une figure emblématique 

En effet, c'est à l'initiative de Shock G, rappeur et producteur, que Tupac Shakur sera introduit au monde de la musique pour devenir par la suite l'icône mondialement connue. Leur collaboration débutera sur le titre phare de Shakur intitulé I Get Around et prendra un sérieux tournant lorsque Shock G devient l'un des producteurs du premier album solo de 2Pac : 2Pacalypse Now sorti en 1991. Figure emblématique des années 90, Shock G ou Humpty Hump comme il aimait se faire appeler, a également produit des morceaux pour d'autres grands nom du rap comme Dr. Dre, KRS, Luniz ou encore le roi de la pop Prince pour ne citer que lui.