MENU
Accueil
Pharrell : le clash Pusha T VS Drake lui a brisé le cœur
Écouter le direct
Pharrell Williams - Première européenne du film "Le roi lion", Londres, 2019 (Samir Hussein/WireImage)
Pharrell Williams - Première européenne du film "Le roi lion", Londres, 2019 (Samir Hussein/WireImage) ©Getty

Pharrell : le clash Pusha T VS Drake lui a brisé le cœur

Dans une récente interview, Pharrell Williams est revenu sur le clash entre Pusha T et Drake.

Le clash entre Pusha T et Drake est une histoire compliquée. Si l'origine des différents pourrait être bien plus ancienne, beaucoup évoquent l'année 2018. Il y a deux ans sortait ainsi Daytona de Pusha-T dans lequelle ce dernier lançait une pique directe à Drake en l'accusant d'avoir eu recours à un "ghostwriter" (quelqu'un qui lui écrirait ses paroles). Depuis, les deux se sont échangés des insultes par tracks interposés, dont certaines basculent carrément du côté du sordide...

Récemment, ce n'est autre que Pharrell Williams, producteur et artiste mais également proche ami et collaborateur de Pusha T, qui s'est exprimé sur ce clash d'une rare violence. Il était l'invité de Drink Champs le 18 décembre où il a pu s'exprimer sur le beef : "j'ai détesté tout ça. Chaque aspect. C'était pas bien".

Taureau versus Scorpion 

Le producteur est revenu en particulier sur le track The story of Adidon, morceau particulièrement violent de Pusha à l'encontre de Drizzy. "Il sait (Pusha T) que j'aurais essayé d'empêcher ça autant que j'aurais pu, mais c'est un style de personne différent, c'est un Taureau", rapporte le site Hip Hop Dx. Pharrell note que le signe astrologique de Drake étant Scorpion, les personnalités des deux rappeurs étaient tout sauf compatibles. 

"Aujourd'hui encore ça me brise le cœur__, parce que j'aurais adoré entendre ces deux gars sur un morceau ensemble, ou sur un projet commun. J'aurais adoré pouvoir gérer ça. (...) D'ailleurs, Pusha dit que Drake rappe bien. Quand Drake sort quelque chose de génial, on en parle tout le temps". Si le "beef" entre le rappeur de Toronto et le rappeur new yorkais ne semble pas prêt de prendre fin, on ne pourrait pas imaginer meilleur médiateur que l'auteur de Happy pour apaiser les tensions.