MENU
Accueil
Obama s'exprime sur les rappeurs qui ont supporté Trump
Écouter le direct
Barack Obama - (Brooks Kraft LLC/Corbis via Getty Images)
Barack Obama - (Brooks Kraft LLC/Corbis via Getty Images) ©Getty

Obama s'exprime sur les rappeurs qui ont supporté Trump

Dans une interview, Obama est revenu sur le cas des rappeurs ayant récemment exprimé leur soutien à Trump.

Une chose est sure, l'élection présidentielle aux Etats-Unis a révélé certains rappeurs sous un jour auquel on ne s'attendait pas. Si certains comme Ice Cube n'ont pas directement soutenu Trump mais plutôt accepté de dialoguer avec son administration pour certains sujets, d'autres comme Lil Pump ont carrément été jusqu'à participer à des meetings pour afficher leur soutien clair et net au candidat républicain.

Dans une interview accordée au Magazine The Atlantic, à l'occasion de la sortie prochaine de son mémoire, l'ex-président Barack Obama est revenu sur le cas de ces rappeurs, dont beaucoup de rappeurs mainstream, qui ont déçu leurs fans en s'affichant avec Trump. Le journaliste Jeffrey Goldberg demande dans quelle mesure Obama est surpris du "cheval sur lequel le populisme a chevauché", c'est à dire des moyens qui ont permis à cette approche politique de gagner en importance lors de cette dernière élection. 

Une vision partagée 

C'est à cette occasion qu'Obama évoque le cas des rappeurs pro-Trump. Ces derniers contrastent en effet apriori avec ce qu'on imagine être la base électorale de Donald Trump. Pour tenter d'expliquer ce paradoxe, Obama mentionne une partie de la culture hip-hop : "je dois me rappeler que dans la musique rap, il est souvent question de bling-bling, de femmes, d'argent. Beaucoup de vidéos de rap utilisent les mêmes standards que Donald Trump pour définir la réussite. Tout est plaqué or. Cela s'infiltre dans la culture".

Là où beaucoup sont surpris de voir leur rappeur préféré s'afficher ouvertement avec un politique si controversé, Obama met les points sur les i. Ces fameux rappeurs partageraient en réalité beaucoup plus qu'on ne le croit avec Donald Trump, ne serait-ce que dans leur façon de concevoir la réussite comme l'accession à une situation économique aisée et à un mode de vie bling-bling, vision de la vie plus que défendue par le républicain.

Les excès d'une vie dorée montrés dans certains clips de rap viendraient corroborer cette hypothèse, ça et les menaces de 50 Cent de quitter New York après avoir vu le plan d'impôts de Biden. L'imagerie liée à certains artistes rap renforcerait-elle indirectement le propos politiques de Trump ? Une pensée intéressante et plus nuancée qu'on ne le pense quand on sait que ce président est lui-même un fan de rap. En lien avec la sortie de son livre, HIPHOPDX rappelle qu'Obama a récemment publié une seconde playlist sur Twitter, dans laquelle on retrouve des artistes comme Eminem et Jay-Z :